AstresNet.org
Toute l'astrologie





Salauds de riches !

AstresNet.org | jeudi 26 mars 2009 | par Marc Cerbère


   partager


Après « Salauds de pauvres ! » de Marcel Aymé, voici « Salauds de riches ! »

Après le bouclier fiscal, les stock options. Qui, quoi, demain ?

Stock options. Les réglementer ? Les supprimer ? Droite, gauche, centre, s’interrogent ou fustigent. L’impôt pourrait venir à bout de la maladie ; pas besoin de légiférer - mais nos gouvernants adorent empiler loi sur loi.

D’ailleurs, ironie du sort, c’est à un gouvernement de droite qu’il appartient de corriger les facilités - assouplissements - fiscales encouragées par les socialistes sous le gouvernement Jospin, tel Dominique Strauss Khan, puis Laurent Fabius.
Voyez, je suis gêné pour eux, ces gens de gauche.

Lutte des classes, encore et toujours. Prolétariat contre capital, pauvres contre riches. Une sorte d’Intifada pour pays riches, guerre des nerfs à défaut de guerre des pierres. Karl Marx contre Adam Smith - le premier doit au second question de la « valeur travail », les méthodes sont différentes, même but : des gens se lèvent tôt pour enrichir d’autres. - le patron indépendant ou l’Etat-patron.

Tout cela ne résiste guère à l’analyse critique ; seule l’anarchie est alors un système de réflexion politique cohérent, bien au-delà des postures anticapitalistes du« facteur de Neuilly » [1] chez Michel Drucker, sa révolution paillettes et velours. Les révolutionnaires modernes sont des clowns, tel l’Auguste, qui désespèrent du « Grand Soir » en se prenant les pieds dans le tapis ; l’anarchie d’aujourd’hui est une utopie livresque désormais inadaptée à la mondialisation, sauf à des actions isolées, désespérées presque, et le parti socialiste une confrérie de barons locaux et d’opportunistes de tout poil ; le centre de F.Bayrou montre l’inachevé, l’incomplétude politique. M. Sarkozy et « ses amis » ont de beaux jours à venir.

Mais, laissons cela.

Pour l’astrologue ami du symbolisme, la situation actuelle est celle du déplacement d’un pôle à l’autre de l’opposition Saturne-Uranus, où Uranus signe la dérégulation d’un capitalisme armé d’un libéralisme débridé, où Saturne réclame la « justice », la « moralisation », « l’éthique », « l’interventionnisme d’ État », toute la panoplie de la « règle », du Surmoi. Franche rigolade.

(JPG)
Opposition Saturne-Uranus, contraction des valeurs

Et cela va durer. 2009 : aucun cycle relais palpable - comme un Jupiter, sextil et trigone par le Capricorne en 2008 - n’offre d’alternative. La crise tourne en roue libre avec ses ravages sociaux, plans de licenciement, désespérance des travailleurs, angoisse de ceux qui ont encore un emploi, qui se lèvent tôt, qui n’ont qu’une angoisse : ne plus devoir se lever. Chômage.

Peu à peu, de plan de relance en plan de relance, milliard après milliard, manif après manif, de revendications à l’angoisse et à la désespérance des peuples, les capitalistes reprendront la main ; vieille musique.

Révolution ?
Une autre fois, peut-être.

Ce capitalisme à venir sera, dit-on, plus propre, plus vert, plus durable ; mais au fond, ce n’est qu’un leurre de la finance manié par les spéculateurs de la « green economy » : autre bulle à venir.

Marc Cerbère - ®AstresNet
jeudi 26 mars 2009

Notes

[1] Olivier Besancenot


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61