AstresNet.org
Toute l'astrologie





La tentation de sédition de la jeunesse

AstresNet.org | vendredi 22 octobre 2010 | par Marc Cerbère


   partager


(JPG)En marge des grèves et de leurs corolaires, les manifestations ballon-merguez des syndicats contre la réforme des retraites, avec leur flux et reflux, et des casseurs qui trouvent un terreau favorable pour détruire commerces et bien public - le contribuable règlera l’addition - voici que les jeunes, les lycéens, la fraicheur en somme de la nation, font irruption depuis quelque temps dans la rue à la grande joie de la meute médiatique repue, pour le moment mais en désespérons pas d’un retour, de l’affaire Woerth-Bettencourt.

Bien sûr, tout le monde a compris que c’est moins la question des retraites qui conduit la jeunesse dans la rue, car à l’âge de leur retrait de la vie active il y a belle lurette que le régime des retraites par répartition aura vécu - il est déjà moribond et ce n’est pas cette réforme qui le sauvera. Ce n’est pas de travailler plus longtemps qu’il faut craindre mais de ne jamais toucher de retraite dans les années à venir, sauf à se la constituer soi-même.

La réalité brutale, c’est que la jeunesse va dans la rue instrumentalisée qu’elle est par par la gauche - socialistes, communistes, extrême-gauche, groupuscules divers - cette gauche qui rêve, l’espoir chevillé au corps, d’un nouveau mai 68, c’est à dire une régression dans le passé, baignée qu’elle serait dans le slogan : « Cette France qu’on aime ». Opportunisme et utopie.

La réforme des retraites, ça passe à l’automne ; nous y sommes. D’ailleurs, le pourcentage réel des grévistes est plutôt modeste par rapport à la surenchère médiatique et il aura fallu que la grève devienne une « affaire de famille » pour que les parents, par syndicats interposés, envoient leurs rejetons dans la rue et que « gonfle » ainsi artificiellement le rang de la contestation. - outre des revendications annexes, bloqueurs, casseurs.

C’est donc bien de la tentation de la sédition contre le pouvoir en place dont il s’agit, avec l’idée du germe révolutionnaire et pour le fond le conflit générationnel.

De ce conflit générationnel, j’ai été le premier, sur le web mondial en astrologie, à en publier la qualité et l’émergence dans un article qui prenait position quant à l’élection de M. Sarkozy en mai 2007, outre une confirmation dans une brève. On retrouvera dans ces écrits tous les germes des apparences d’aujourd’hui, y compris le cycle Jupiter-Uranus.

Le paradoxe, toutefois, - et la preuve sans faille de l’instrumentalisation de la jeunesse par les adultes - c’est que nos jeunes manifestent pour « défendre » la retraite à 60 ans avec ceux-là même qui, pour un certain nombre d’entre eux, la prendront en 2012, et d’autres qui sont déjà en retraite : ces retraités encore verts mais rongés par l’ennui « manifestent » avec un cynisme sans borne. De qui se moque-ton ? Allons ! au temps des prochaines présidentielles, ces futurs ou déjà retraités n’hésiteront pas à « voter conservateur », c’est à dire à droite, afin d’assurer leurs arrières : le paiement des retraites. Pas d’illusions. En 2007, ce fut déjà le cas.

En revanche, ce qui n’est aujourd’hui qu’une levée instrumentalisée de la jeunesse soulève un malaise plus profond, celui de l’avenir. Et du marché du travail pour la jeune génération. Depuis des années, ni la gauche ni la droite ne se soucient de régler le légitime accès à la vie active : avoir un boulot, pouvoir se loger, faire des projets, évoluer dans un métier, etc. C’est tout simple et ce doit être la priorité des priorités pour un gouvernement. Au cas contraire, ça va mal finir un de ces jours.

Marc CERBERE, le 21 octobre 2010

Marc Cerbère - ®AstresNet
vendredi 22 octobre 2010


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61