AstresNet.org
Toute l'astrologie





LES ASTRES ET VOUS - LES DÉCADES

1ère décade de juin 2017 - Vénus mène le bal

Horoscope du 1er au 10 juin 2017

AstresNet.org | mercredi 31 mai 2017 | par Marc Cerbère


   partager


Un ciel en mouvement pour cette 1ère décade de juin avec des planètes qui changent de signe, dont Mars des Gémeaux au Cancer [le 4], Vénus du Bélier au Taureau [le 5], Mercure du Taureau aux Gémeaux [le 7], outre la reprise du mouvement direct de Jupiter en Balance [le 9].

Les phases des « rapides » sont pour l’essentiel de l’ordre de l’harmonie, notamment celles émises par Vénus [les 1er, 3, 8, 9], le Soleil [les 3, 9] et moindrement avec Mercure [ le 4] ; seul le carré Soleil-Neptune [le 4] est douteux, tant sur le plan de la communication [dualité, mensonge, populisme] que sur la perception mentale [dissociation, confusion, dispersion, fuite en avant].

PHASES DES « RAPIDES »

— Vénus trigone Saturne 01/06/2017
— Vénus conjonction Uranus 03/06/2017
— Soleil trigone Jupiter 03/06/2017
— Mercure quinconce Saturne 04/06/2017
— Soleil carré Neptune 04/06/2017
— Vénus parallèle Uranus 08/06/2017
— Soleil quinconce Pluton 09/06/2017
— Vénus sextil Mars 09/06/2017

L’orbe d’influence des phases planétaires « rapides » est peu ou prou de 2 jours avant, le jour même, 3 à 5 jours après ; le jour même pour le parallèle de déclinaison [le 8].

Pour L’horoscope du 1er au 10 juin 2017, que vous soyez Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons, la première décade du mois de juin annonce souvent de belles perspectives pour les signes de feu [Bélier, Lion, Sagittaire - du 3ème décan surtout] tant dans voie sociale [carrière, lancement d’un job, d’une affaire, signature d’un contrat immo,...] que sur le plan privé [esprit de conquête, rencontre aussi inattendue qu’insolite]. Prenez garde toutefois au carré Soleil-Neptune [le 4 - en influence à partir du 3] souvent insidieux, capable d’égarer, d’illusionner, bref d’engager dans une voie fausse [surtout 2ème décan des Gémeaux, Sagittaire]. Pour en savoir plus des influences et de vos possibles : Consultez les augures avec Marc Cerbère.

VÉNUS MÈNE LE BAL

Par ses relais à Saturne [trigone le 1er], à Uranus [conjonction le 3, parallèle le 8], à Mars [sextil le 9], Vénus mène le bal, même si ceux-ci n’ont d’effets constructifs, voire chanceux, que par la présence du trigone de la phase lente Saturne-Uranus [seconde formation exacte le 19 mai] du Sagittaire au Bélier.

Pour beaucoup d’entre vous, et en priorité les signes de feu [Bélier, Lion, Sagittaire - 3ème décan] - mais pas seulement -, le trigone Saturne-Uranus est et sera profitable, soit comme source d’élévation, et même de fulguration, soit comme porte de sortie à une situation de crise, ou qui réclamait adaptation et évolution.

- Pas encore d’effet pour vous ? Alors que vous êtes d’un signe de feu, et qui plus est du dernier décan ?

Patience. Ce trigone Saturne-Uranus est une phase lente de « période », laquelle s’étale de la fin 2016 à mi-novembre 2017, en trois formations [25 déc. 2016, 19 mai, 11 novembre 2017]. Or, si une date de l’une des trois phases de ce trigone lent peut tomber pile-poil, et donc manifester la tendance du cycle Saturne-Uranus, ce n’est pourtant pas une certitude dans la majorité des cas.

Vous avez jusqu’à la mi-novembre pour apprécier la manifestation de ce trigone, sachant que votre participation active [projet, intention-réalisation] va de soi, pour reprendre la chute de la fable de La Fontaine [1] : « Aide-toi, le Ciel t’aidera ». Et ceci veut dire qu’il serait vain de s’éterniser à lire ses éphémérides, ou quelque autre support virtuel de notre époque, en attendant sans rien faire d’autre l’effet conjugué de Saturne-Uranus, le trigone donc. Chasser hors de soi cette mentalité magique est sain dans la pratique de l’astrologie ; à partir de là, en étant pleinement dans votre affaire - agir, constance, ténacité -, ce trigone fonctionnera, et cette fois le Ciel vous aidera en quantité, ou vous permettra de sortir par le haut.

— Mais moi, que vous dites, j’agis, je lutte, je m’échine depuis de longues années de ma triste vie, et je subis épreuve sur épreuve. Je suis mal entouré[e], trop souvent trahi[e], la poisse quoi ! Qu’attendre alors de Jupiter, Saturne, Uranus, que sais-je encore ? Et Vénus aussi qui ne vient pas, qui retarde toujours sa visite...

— C’est vrai, il y a des thèmes astrologiques disposés en lieu [maison] et présence [planètes] difficiles, très difficiles à vivre. Alors, à défaut de félicité vous pouvez espérer sortir par le haut avec Saturne-Uranus, et en remercier le Ciel. Et prier les dieux.

- Cette Vénus donc, ici et maintenant, va conforter un contrat social [position, engagement], financier, ou une liaison [trigone Vénus/Saturne], confirmer un sentiment, ou apaiser un doute [réassurance] dès le 1er - orbe d’influence jusqu’au 6 juin environ -, bref donner du sens ; avec la conjonction sur le pôle d’Uranus [le 3] et le parallèle au même [le 8] - influence du 2 au 9 juin environ -, la planète libère son énergie vers une force de création, d’originalité, d’esprit novateur [bon pour les « artistes », les inventeurs, et aussi les nouveaux produits, l’Internet, la pub, etc.], mais aussi d’expérience inédite [contact, rencontre, liaison], outre son sens général de contrat [immobilier, par ex.], bref une séquence d’évolution, parfois avec un inattendu [séduction, coup de coeur] ; avec le sextil à Mars [le 9] l’action est en mouvement intense, l’esprit de conquête aidant, et c’est souvent le lieu d’une audace payante, qui convainc une clientèle [prospect], un public [voie artistique], un auditoire [enseignement, politique, etc.], une passante [rencontre/séduction/conclusion]. Ici encore, pour que les phases planétaires fonctionnent il faut être motivé[e].

- Le trigone [décroissant] Soleil-Jupiter [le 3] signe une phase de rééquilibre, avec sa part d’expansion, par rapport à l’opposition des mêmes [le 7 avril 2017], et à la suite de la naissance [conjonction] du cycle le 26 septembre 2016, qui diffuse une énergie à la fois de concorde [accord, soulagement, paix] et de rebond, surtout dans le sens d’une légalité, ou d’une légitimité ; cette phase est à « mixer » avec le contenu symbolique de Vénus vers Saturne, Uranus, Mars [cf. plus haut]. Le cycle complet Soleil-Jupiter - annuel - mérite d’être suivi de près, pour tous.

A noter que le quinconce Mercure-Saturne [le 4] accorde une hauteur de vue, ou une vue à long terme, de même que celui du Soleil à Pluton [le 9] influence surtout à l’intérieur de soi - mais n’est-ce pas l’essentiel que l’intérieur de soi ? - en confirmant une volonté farouche et le sentiment d’aboutir. Ces deux phases sont dites « mineures » - comme le parallèle - et sont trop souvent délaissées, pour ne pas dire abandonnées comme de la menue monnaie du symbolisme astrologique, à perte donc.

CARRÉ SOLEIL-NEPTUNE

Le carré Soleil-Neptune se forme le 4 ; c’est le parent pauvre de la décade, et même le parent insidieux.

Ce carré Soleil-Neptune est embêtant parce qu’il est pris, et en influence, entre le premier quartier de Lune [le 1er] et la pleine lune [le 9], et même si la phase en elle-même n’a pas forcément de rapport avec le fond de la tendance de la décade, notamment l’orbe constant du trigone Saturne-Uranus et les relais de Vénus, elle n’en demeure pas moins douteuse au cas par cas.

Généralement un carré Soleil-Neptune dissocie le plan réel/irréel, pragmatisme/irréalisme, réalité/confusion, vérité/trouble, loyauté/duplicité, ressenti/vision, position/« affaires », lumière/brouillard,... et surtout du fait du « carré » - à la différence de l’opposition plus négociable - grand est le risque d’être dans un « coin », et d’y demeurer.

Cette phase concerne surtout ceux [celles] d’entre vous qui sont né[e]s avec des positions planétaires sur les 13-15° des signes doubles [ou mutables] des Gémeaux, Sagittaire ; pour les Vierge, il s’agit d’une opposition de Neptune avec un relais carré du Soleil : la période est marquée, mais quoique sensible elle n’a pas le même sens qu’un « carré » au Soleil, à la Lune, à Mercure, à Vénus, etc. Quant aux Poissons, Neptune est à la conjonction de leur Soleil - le relais solaire en carré est un cap qui dynamise ce transit majeur : il leur faut exploiter le sens de Neptune [le large, l’inspiration, la communion, l’absolu,...], tout en se gardant de ne pas se perdre s’ils étaient confrontés à quelque affaire, scandale, etc.

Sauf donc dans le cas de la conjonction [signe des Poissons], et sensiblement de l’opposition [signe de la Vierge] - cas du renversement des énergies : raison/intuition, égotisme/allocentrisme, détail/ensemble,... - le carré du Soleil à Neptune accroît la tension - ou déviation - vers la planète touchée par cette dernière et installe un des états psychiques - et situation - décrit au paragraphe précédent ; parfois il s’agit plus simplement d’une conduite addictive [alcool, drogue, médicament...], ou d’une période de dépression.

Il est utile de se rappeler que sous un tel ciel on peut se tromper, ou être trompé[e].

Marc Cerbère - ®AstresNet
mercredi 31 mai 2017

Notes

[1] Le Chartier embourbé


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61