AstresNet.org
Toute l'astrologie





2ème décade d’octobre 2017 - Énergie de transformation

Horoscope du 10 au 20 octobre 2017

AstresNet.org | lundi 9 octobre 2017 | par Marc Cerbère


   partager


Pour beaucoup, le temps est venu de vous réjouir de l’entrée de Jupiter dans le signe du Scorpion [le 10] en repérant peut-être la conjonction de celui-ci sur une des dix planètes de votre thème de naissance, y compris donc le retour Jupiter-Jupiter, du Soleil à Pluton, ou sur la pointe du Milieu du ciel, ou encore de l’Ascendant... toute énergie de transformation positive qui soulagera ceux qui étaient freinés par le fourbe Saturne à quelque autre degré du natal ; d’ailleurs la dernière phase relais pénible de ce Saturne/Sagittaire se formera le 11 octobre avec un carré Mars-Saturne. Certes le poids de Saturne/Sagittaire se fera encore sentir jusqu’au 20 décembre 2017, mais le plus gros de la charge est derrière, d’autant que le trigone Saturne-Uranus permet une évolution du côté du pôle d’Uranus.

PHASES DES « RAPIDES »

— Mars carré Saturne 11/10/2017
— Soleil parallèle Mercure 11/10/2017
— Vénus quinconce Uranus 11/10/2017
— Mercure parallèle Neptune 12/10/2017
— Mercure sextil Saturne 13/10/2017
— Soleil parallèle Neptune 13/10/2017
— Mercure opposition Uranus 15/10/2017
— Soleil sextil Saturne 16/10/2017
— Mercure parallèle Jupiter 16/10/2017
— Mars quinconce Uranus 17/10/2017
— Mercure conjonction Jupiter 18/10/2017
— Soleil opposition Uranus 19/10/2017

- L’orbe d’influence des phases planétaires « rapides » est peu ou prou de 2 jours avant, le jour même, 3 à 5 jours après ; le jour même pour le parallèle de déclinaison [le 12, 13, 16].

- Pour L’horoscope du 10 au 20 octobre 2017, que vous soyez Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons, soyez joyeux à l’orée de cette seconde décade avec l’entrée de Jupiter dans le signe du Scorpion surtout si vous avez dans votre thème de naissance une ou des planètes au tout début de ce signe : Jupiter va les dynamiser, les révéler, les sublimer. Pour un temps - jusqu’au 8 novembre 2018 -, le monde et vous allez vivre une énergie de transformation. Réjouissez-vous. Cela posé, la décade s’engage avec le défi à un carré Mars-Saturne [le 11] : état céleste difficile, heurté, décourageant, parfois aggravant. Tenez bon. Bonnes périodes pour évoluer, les 12, 13, 16, 18. Pour en savoir plus de vos possibles, de votre avenir, et des cycles planétaires : consultez les augures avec Marc Cerbère.

INFLUENCE GLOBALE

L’entrée de Jupiter/Scorpion étant actée, et maintenant que l’essentiel des changements ou des retournements de situation se sont produits sous la dernière opposition Jupiter Uranus, si Mars demeure encore jusqu’au 22 octobre dans le signe de la Vierge, formant un carré le 11 avec Saturne, Vénus gagne le signe de la Balance le 14, et Mercure le Scorpion, le 17. Contraintes, abattement, et tensions, affligent les 11, 15, 19. Pour le reste, les phases des « rapides » sont plutôt constructives.

Les phases en elles-mêmes

- Le carré Mars-Saturne du 11 est donc la dernière dissonance relais du long et parfois éprouvant passage de Saturne en Sagittaire ; un tel carré, même en fin de course, est le signe d’une contrainte, d’un blocage, ou d’un abattement [moral], quand il ne serait pas témoin d’un conflit professionnel, ou d’une charge de travail ingrate, pénible, voire d’une malfaçon, et parfois encore la cause d’une crise de santé. Il n’est pas conseillé de « forcer » les choses.

Mais c’est le même jour, avec moins d’amplitude toutefois, que se forment un parallèle Soleil-Mercure et un quinconce Vénus-Uranus qui, au moins dans la voie sociale, inclinent au dialogue et à une recherche d’équilibre, de compromis.

- Le parallèle Mercure Neptune du 12 participe du ressenti des êtres et des choses, bref des situations.

- Le sextil Mercure-Saturne et le parallèle Soleil-Neptune, le 13, influencent à la fois un échange réfléchi et constructif, capable de faire avancer les choses avec un esprit pragmatique et une perception enveloppante, globale, qui tient compte de l’autre [revendication/proposition]. C’est un état céleste qui assouplit la tension du carré Mars-Saturne [le 11]. « Encore un effort et ça ira », comme on dit.

- L’opposition Mercure-Uranus du 15 témoigne d’une tension soudaine dans l’entourage, ou dans la communication : le mouvement en direction de l’avenir connaît un temps de crispation, soit par une revendication d’indépendance, soit par inadaptation entre le présent et l’avenir. Se méfier de toute construction mentale qui pourrait relever du bricolage [idée, concept, débat, avenir].

- Le sextil Soleil-Saturne est de la même veine que le sextil Mercure-Saturne [le 13], l’éclairant et l’appuyant, tandis que le même jour le parallèle Mercure Jupiter donne du brio et une chance à un rendez-vous, à une négociation. État céleste positif pour le commerce, les affaires en général et un accord en particulier.

- Le quinconce Mars-Uranus du 17 est une énergie en soi propice pour une action en promesse de devenir. Mot-clé : audace.

- La conjonction Mercure-Jupiter, le 18, dans le signe du Scorpion est la première phase pacifiante et opportune depuis l’entrée de la planète dans ce signe. Outre le sens de négociation heureuse, si vous aviez formulé une demande de délai [impôts, taxes, découvert], recherchant un accord, ce serait le bon tempo. État céleste de détente, de compromis. Bon pour les affaires, les placements.

- L’opposition Soleil-Uranus, le 19, qui se forme un peu avant la nouvelle lune/Balance, est une phase de tension - parfois de violence -, de revendication d’indépendance, de contestation - quand elle ne serait pas, ici et là, de par le monde, de nature nationaliste, ou radicale -, en lien avec la phase précédente [conj. Mercure-Jupiter] au risque de l’altérer, au pire de la rendre caduque, du fait de positions opposées, souvent irréconciliables ; certes il y a ici une influence collective à retenir [état du monde, des pays, des collectivités, du fanatisme religieux], mais au cas par cas, particulier donc, il serait dommage, et dommageable, que l’opposite Soleil-Uranus prenne le pas sur la conj. Mercure-Jupiter [le 18], tout simplement parce que le cycle opposite Jupiter-Uranus est désormais en voie d’épuisement et comme le dit Honoré de Balzac : « Un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès ». Comprenne qui pourra - ou voudra.

Marc Cerbère - ®AstresNet
lundi 9 octobre 2017


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61