AstresNet.org
Toute l'astrologie





EMILIANO SALA - Fatale conjonction Pluton/Saturne

AstresNet.org | mardi 12 février 2019 | par Marc Cerbère


   partager


(JPG)

Emiliano SALA

a disparu le lundi 21 janvier vers 20h, le contrôle aérien ayant perdu le contact avec l’avion privé dans lequel il se trouvait alors à destination du Pays de Galles : le « Piper Malibu », un monomoteur piloté par le Britannique David Ibbotson, n’est jamais arrivé. Le décès du footballeur est annoncé après d’âpres recherches, les premiers résultats de l’autopsie révélant que la cause de la mort provient de « blessures à la tête et au torse », et non préalablement de noyade.

Footballeur promis à un brillant avenir, fort habile et convaincant sur un terrain de foot, émiliano SALA faisait le bonheur de ses nombreux fans, et s’apprêtait d’ailleurs à rejoindre Cardiff, club avec lequel il venait de signer.

Le destin [fatum] en a toutefois décidé autrement.

(GIF)

Né le 31 octobre 1990 [heure inconnue] à Cululú dans la province de Santa Fe en Argentine est donc mort à l’âge de 28 ans, alors qu’il s’apprêtait à vivre son premier retour de Saturne, que Jupiter était à son trigone interne, mais surtout que Pluton était en conjonction à Saturne de naissance.

CONJONCTION PLUTON-SATURNE

La rencontre [transit] en conjonction de Pluton céleste vers Saturne de naissance est toujours un cap critique - Ce n’est qu’exceptionnellement que tout se passe bien, où il peut y avoir une élévation, une nomination, un contrat, mais les conditions risquent d’être douteuses, le climat incertain... -, au mieux de crise de fond au chapitre de la voie sociale ou privée, au pire d’écroulement, d’écrasement, de maladie, de deuil, de rencontre de la fatalité [mort].

Dans le cas d’émiliano SALA c’est le caractère fatal qui a dominé, et rien n’y a fait, ni la belle conjonction céleste Vénus-Jupiter ni le trigone Jupiter-Jupiter : des phases qui correspondent par contre à la fraîche promotion de carrière du footballeur, mais qui ne l’auront pas protégé contre le danger d’un accident en déplacement, par air [Mars en Gémeaux] et par mer [Neptune céleste en Poissons carré à Mars de naissance].

On ne recherchera pas d’avantage la date précise de l’événement, ce serait une illusion. En revanche, voyager avec un avion monomoteur en traversant la Manche, c’est une erreur fatale en cas d’opposition Jupiter-Sagittaire/Mars-Gémeaux, appuyée par un double carré de Neptune, et en présence de la tragique conjonction Pluton-Saturne de naissance.

On remarquera la reprise au moment du décès de la suite planétaire natale Soleil-Mercure-Pluton [Pluton-Mercure-Soleil en transit].

Marc Cerbère - ®AstresNet
mardi 12 février 2019


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61