AstresNet.org
Toute l'astrologie





Le remaniement placebo de M. Sarkozy

AstresNet.org | dimanche 14 novembre 2010 | par Marc Cerbère


   partager


Mea culpa. J’avais écrit le prévisionnel : « Fillon s’en va ». Fillon reste. Fillon imposé par la majorité UMP. Fillon plébiscité par les Français, par les sondage. Fillon rassurant. Fillon indéboulonnable. Fillon renforcé. Fillon, le gendre préféré ? Soit, va pour Fillon.

Cet étrange calendrier

C’est le bon mot de M. Balladur que cet « étrange calendrier » d’un remaniement qui se voulait d’importance et lancé il y a de longs mois. La « surprise », dit-on maintenant, c’est que M. Fillon est reconduit. Quelle sinistre comédie.

L’hyper-Premier ministre s’impose à l’hypo-président

Depuis mai 2007, nous avons assisté à bien des couacs dans ce gouvernement mais là c’est le bouquet. Voici qu’un Premier ministre s’impose au président de la République, tant par les mots, leur leçon, que par sa popularité affirmée par les sondages.

Garder Fillon n’évitera aucun danger mais affirme en force que le Premier ministre est désormais un possible recours à droite, qu’il s’agit d’une cohabitation. Garder Fillon ne donnera guère plus de popularité, à terme, au président de la République, mais peut fort bien au fil des mois creuser l’écart et offrir à M. Fillon l’image d’un présidentiable. Ce n’est pas l’astrologue qui se trompe en annonçant le départ de M. Fillon mais bien M. Sarkozy qui, par ce non-choix, cette reculade, cette soumission, se laisse mettre dans un coin.

Sarkozy, le manque d’audace

M. Sarkozy possède une conjonction Jupiter-Uranus en Cancer dans son thème de naissance ; or une telle conjonction s’est réactualisée le 8 juin, 19 septembre 2010 et se reformera le 4 janvier 2011.

En ne choisissant pas de se déployer (Jupiter) dans l’avenir (Uranus), en refusant d’évoluer (Uranus), M. Sarkozy « patine », marque un retard à dépasser les tensions planétaires des autres cycles qui avoisinent la conjonction Jupiter-Uranus sur son thème de naissance - des tensions au sein de sa propre famille politique (Pluton au Fond du Ciel) : M. Sarkozy a en effet plus à craindre parmi les siens que du Parti socialiste.

Étrange façon qu’a M. Sarkozy de négocier l’écho du cycle de conjonction Jupiter-Uranus : au lieu d’avancer il choisit le statu quo, bref ici et maintenant il n’y arrive pas. Et comme je l’ai écrit ailleurs, en reconduisant le Premier ministre, le même, M. Fillon-Brutus semble s’avancer les bras chargés de chrysanthèmes vers le chef de l’Etat ; d’accord, c’est de saison. Mais les saisons passent.

Un sursaut, avec un fond de recul stratégique, est de l’ordre de l’inévitable, hors du doute, hors du non-choix, afin que M. Sarkozy conserve sa légitimité et qu’il épouse la promesse du cycle Jupiter-Uranus.

La politique aujourd’hui se fait au jour le jour, d’annonces en renoncements, de promesses en reniements, et la frontière politique qui sépare la droite de la gauche n’est pas si éloignée, de sorte que le cycle Jupiter-Uranus peut s’étirer comme du caoutchouc.

Dommage, ce manque d’audace qui porte au doute, ce conservatisme, cette reculade, ce besoin de refuge au sein de sa propre famille politique - se blottir - sont autant de signes de la difficulté dans laquelle se trouve le pouvoir aujourd’hui.

Marc Cerbère - ®AstresNet
dimanche 14 novembre 2010


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61