AstresNet.org
Toute l'astrologie





LES ASTRES ET VOUS - LES DÉCADES

1ère décade de juillet 2017 - Ciel parfois encore tendu

Horoscope du 1er au 10 juillet 2017

AstresNet.org | vendredi 30 juin 2017 | par Marc Cerbère


   partager


La première décade de juillet contient une petite dizaine de phases planétaires des « rapides » - à l’exception du quinconce Jupiter-Neptune [le 5], phase lente du cycle Jupiter-Neptune - dont Mercure est le coursier planétaire le plus actif avec pas moins de cinq phases [Les 2, 3, 5, 7], d’abord depuis le signe du Cancer puis depuis celui du Lion. Mars demeure dans le signe du Cancer allant à l’opposition de Pluton [le 2], le Soleil formant un aspect similaire [relais] le 10, celui-ci émettant en outre un trigone à Neptune et un carré à Jupiter, le 6.

- A noter que Vénus entre dans le signe des Gémeaux le 5 et Mercure dans celui du Lion le 6, les deux planètes formant un sextil le 7.

PHASES DES « RAPIDES »

— Mercure quinconce Saturne 02/07/2017
— Mars opposition Pluton 02/07/2017 12:02
— Mercure parallèle Mars 02/07/2017
— Mercure parallèle Soleil 03/07/2017
— Mercure carré Uranus 05/07/2017
— Jupiter quinconce Neptune 05/07/2017 [phase lente]
— Soleil trigone Neptune 06/07/2017
— Soleil carré Jupiter 06/07/2017
— Mercure sextil Vénus 07/07/2017
— Mars quinconce Saturne 09/07/2017
— Soleil opposition Pluton 10/07/2017

L’orbe d’influence des phases planétaires « rapides » est peu ou prou de 2 jours avant, le jour même, 3 à 5 jours après ; le jour même pour le parallèle de déclinaison [les 2, 3]

- Pour L’horoscope du 1er au 10 juillet 2017, que vous soyez Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons, la première décade du mois de juillet influence une période où des tensions peuvent encore préexister, que ce soit pour des causes familiales ou privées [couple], ou encore des questions d’affaires, de faits juridiques, et ce malgré les vacances pour un certain nombre d’entre vous. Ainsi la décade ira du recul [le 2] sous fond d’angoisse, d’inquiétude, de remise en question, parfois de culpabilité [les 2, 10] à de vifs débats, à des contestations ; il existe pourtant une plage [les 5, 7] pour une tentative d’apaisement, de négociation, souvent aiguillon d’une stratégie à moyen terme. Sachez la saisir, au risque de l’enlisement,... Pour en savoir plus des influences et de vos possibles : Consultez les augures avec Marc Cerbère.

MERCURE, MESSAGER ET CONSEILLER

- D’abord, le 2, Mercure forme un quinconce avec Saturne, perspective satisfaisante pour le mental : concentration, rigueur, recul, vision à moyen terme ; mais le même jour Mars est en opposition à Pluton : malaise, danger, angoisse, tourment, remise en question. Pas facile, d’autant que le 2 est aussi le cas d’un parallèle Mercure-Mars, phase certes réactive mais douteuse du fait de la chute de Mars dans le signe du Cancer [pour les ambiances et les affaires de famille [couple en crise aussi], procès, etc.] - le ton risque de monter, ou l’émotion se retourner contre soi, au risque de craquer.

— Conclusion : il serait utile de se reporter sur l’énergie du quinconce Mercure-Saturne, et de s’y tenir, et tâcher de maîtriser le monde des émotions. Pas toujours simple.

- Ensuite, le 3, un parallèle [vers 15h50’] Mercure-Soleil se forme, qui équivaut à une conjonction [mais durée = dans la journée], dont l’énergie participe d’une prise de conscience et d’une synthèse, ce qui peut aider à un dialogue, à un pas en avant ; mais le 5 se pose le problème d’une ambivalence entre une crispation, ou une idée fixe, ou encore une dissociation entre le mental, sa perception, et l’avenir [carré Mercure-Uranus], et un équilibre [quinconce Jupiter-Neptune], d’autant que le 6 le Soleil forme à la fois un trigone à Neptune et un carré à Jupiter : les choses au fond de soi, qui devraient être claires, ou clarifiées, sont en réalité aux prises avec une division, un dépassement, ou un mensonge. Ici encore, les phases en cause tirent à hue et à dia.

— Conclusion : L’énergie disponible en vue d’une clarification de telle ou telle situation se heurte, pour le moment, à une résistance. Statu quo.

- Enfin, la décade se boucle avec un sextil Mercure-Vénus [cf. plus bas], une phase d’ouverture : dialogue, écrit, rendez-vous, et selon la situation séduction en amour, tandis que le 9 Mars est au quinconce de Saturne : ténacité, stratégie prudente mais efficace. Mais, c’est le 10 que le Soleil est à l’opposition de Pluton [relais à l’opposition Mars-Pluton du 2] : à nouveau la scène se joue dans un tourment, un danger, une accusation, une remise en question, une culpabilité.

— Conclusion : l’énergie tourne en rond, incapable de se libérer [vers le haut].

STATU QUO OU ENLISEMENT

- Cette interprétation lie le mouvement de Mercure aux autres phases et montre une scène de crise [familiale, privée, affaires, procès,...] et ne concerne donc pas tout le monde, et c’est heureux. Certains ne vivront pas les mêmes effets ni les mêmes situations, car un déplacement du symbolisme au cas par cas doit être entendu. Mais, pour notre part, nous pensons que quelle que soit la situation en cause, et sauf à s’appuyer [et à les manifester] sur les phases du 2 [quinconce Mercure-Saturne], 5, 7, cette première décade annonce au mieux un statu quo, au pire un enlisement [division].

VÉNUS EN GÉMEAUX

Passons rapidement sur Mercure qui va du signe du Cancer au Lion [le 6], mouvement sensible toutefois qui change souvent le décor, la lumière, l’entourage, l’esprit aussi, pour apprécier pleinement le passage de Vénus dans le signe des Gémeaux, dès le 5.

Dans le signe d’air et mutable des Gémeaux Vénus se fait légère - au propre comme au figuré -, cérébrale, joueuse, s’attachant et se détachant, et se trouve à la disposition de Mercure, régent du signe. De fait pour saisir la totalité du symbolisme de Vénus/Gémeaux, il est utile de s’intéresser à la situation de Mercure [présence/lieu - signe, maison, aspects] dans le thème natal - et même au moment d’un transit.

Par exemple une Vénus/Gémeaux avec un Mercure/Taureau sera différente d’une Vénus/Gémeaux avec un Mercure/Lion, ou Mercure/Vierge, Mercure/Scorpion, Mercure/Capricorne, etc.

En outre, et bien sûr, il faut repérer les éventuels aspects de telle ou telle Vénus/Gémeaux selon le cas en étude, car qu’elle ressemblance entre celle-ci en opposition à Saturne et celle-là au trigone de Jupiter ? Une boîte d’Aspirine à proximité est souvent utile, au moins au début ; avec la pratique le Whisky est souvent préféré.

Certes, vous trouverez sûrement sur votre route, celles et ceux qui vous diront d’une seule voix : « Moi, je n’ai jamais pris d’Aspirine à mes débuts, et encore moins bu du Whisky par la suite ! Non, moi j’étudie les symboles et les astres avec un entourage sain : de l’encens, des bougies, une chouette en bois sur mon bureau, des salades et fruits bio au frigo, et je prie le doux Jésus façon cabalistique ! » Nous ne dirons pas ici que ces gens-là sont de la pire espèce à redouter, au mieux des rêveurs, au pire des couillons illusionnistes souvent friands du fallacieux symbolisme « karmique » à la sauce occidentale, et du tirage du Tarot, « un plus » à l’astrologie, disent-ils. Non, nous ne dirons rien. N’insistez pas, s’il vous plaît.

In fine selon la répartition entre Vénus et Mercure, l’énergie contenue dans cette Vénus/Gémeaux se déplacera vers un objet [être ou matière], lequel sera signifié par Mercure.

Et la technique vaut pour quelque position de Vénus en signe, sauf lorsqu’elle est en domicile [Taureau, Balance], à la seule différence que pour une Vénus/Bélier, il faut regarder Mars [régent], pour Vénus en Cancer la Lune, Vénus en Capricorne Saturne, etc. Serait-ce à dire que la position [présence/lieu/aspects] du régent du signe où se trouve Vénus vaut davantage que le rapport Vénus/signe ? Davantage, non. En revanche comme déplacement de l’énergie Vénus/signe vers tel ou tel objet [être ou matière], pour notre part : assurément oui.

— Étiez-vous satisfait[e] de votre Vénus/Gémeaux en première lecture ? Fort bien, mais regardez en seconde lecture du côté de votre Mercure : Vénus vous en dira encore plus sur ce qu’elle est, sur ce qu’elle vaut, sur ce qui vous plaît, vous attire, et aussi vers où, qui, quoi, vous pouvez trouver une faveur, tenter une séduction, rencontrer l’amour, ou vivre un idéal.

- Vénus [céleste] reçoit un sextil de Mercure le 7 : la parole est à l’amitié, ou aux mots tendres, à la séduction, au rendez-vous. En vacances, ça tombe bien. En temps de crise, c’est toujours une [courte] période où les choses peuvent aller vers un compromis - à condition d’être deux, à l’écoute ; on vous le souhaite.

Marc Cerbère - ®AstresNet
vendredi 30 juin 2017


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61