AstresNet.org
Toute l'astrologie





Iran présidentielle : réélection de Mahmoud Ahmadinejad

AstresNet.org | lundi 25 mai 2009 | par Marc Cerbère


   partager


(JPG)
Ali Khamenei
vrai vainqueur des présidentielles Iran 2009

Le peuple iranien est appelé aux urnes à partir du 12 juin 2009 pour élire son président de la République islamique ; essai duel entre théocratie (le fond) et débat démocratique par les urnes (la forme).

Ali Khamenei : vrai vainqueur des présidentielles Iran 2009

Le Guide Suprême (17 juillet 1939), Ali Khamenei est né dans l’orbe d’une nouvelle Lune (exacte le 17 juillet à 0H32’ - 23° Cancer) et son horoscope montre, selon l’heure de naissance, la formation d’une triplice Soleil-Lune-Pluton, outre une opposition Mars-Pluton, quadrature Mars-Saturne et Saturne-Pluton : triangle isocèle dissonant des plus durs.

Le Guide Suprême est le premier personnage du régime. Il peut décider d’un référendum, arbitrer les conflits entre pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire. Il est également le Chef des armées.

Quel que soit le résultat du scrutin présidentiel et le « jeton politique » désigné par la « vox populi », c’est Ali Khamenei et quelques autres qui décideront des grandes orientations politiques de l’Iran, et notamment du dialogue avec l’occident dans le dossier nucléaire.

L’Iran politique et traditionnel

« The form of government of Iran is that of an Islamic Republic, endorsed by the people of Iran on the basis of their longstanding belief in the sovereignty of truth and Qur’anic justice, in the referendum of Farvardin 9 and 10 in the year 1358 of the solar Islamic calendar, corresponding to Jamadi al-’Awwal 1 and 2 in the year 1399 of the lunar Islamic calendar (March 29 and 30, 1979], through the affirmative vote of a majority of 98.2% of eligible voters, held after the victorious Islamic Revolution led by the eminent marji’ al-taqlid, Ayatullah al-Uzma Imam Khumayni. (source) »

La date des 29 et 30 mars 1979 est celle de l’approbation de la République islamique par le peuple iranien ; les résultats ont été proclamés le lendemain (1er avril) ; nombre d’astrologues se déterminent sur cette date (l’heure qui circule est 3H PM (15H) à Téhéran - sous toute réserve.).

L’Iran, comme tout le Moyen-orient, est complexe. Pour bien comprendre « l’état des lieux » il faut une culture approfondie. Je n’y prétends pas.

J’observe plus simplement que les Iraniens utilisent deux calendriers, l’un solaire et l’autre lunaire ; le premier a 365 jours et est divisé en 12 mois, du nom des constellations, en se basant sur les signes du zodiaque.

Chaque mois des iraniens débute à date d’entrée du Soleil dans un des signes du zodiaque, de sorte que ce peuple garde un lien sacré avec le rythme cosmique, disons l’Un...

Le tableau ci-dessous donne la correspondance entre nos signes du zodiaque et les signes persans.

Date entrée/Nom latin/français/persan

21 Mars Aries/Bélier /Farvardin
21 Avril Taurus/Taureau /Ordibehesht
21 Mai Gemini/Gémeaux /Khordad
21 Juin Cancer/Cancer /Tir
21 Juillet Leo/Lion /Mordad
22 Août Virgo/Vierge /Shahrivar
22 Septembre Libra/Balance /Mehr
21 Octobre Scorpio/Scorpion /Aban
21 Novembre Sagittarus/Sagittaire /Azar
21 Décembre Capricorn/Capricorne /Dey
21 Janvier Aquarius/Verseau /Bahman
21 Février Pisces/Poissons /Isfand

Les Iraniens utilisent le calendrier solaire pour marquer les fêtes nationales et le début de l’année.

Le calendrier lunaire est utilisé pour marquer tous les jours spéciaux pour les musulmans en Iran (et dans d’autres pays musulmans). Du fait que le calendrier lunaire est plus court de 11 jours - soit 354 jours - les mois lunaires ne coïncident pas avec les mois solaires : des événements religieux inscrits sur le calendrier lunaire se produisent donc 11 jours plus tôt chaque année. (source)

Le scrutin présidentiel de juin 2009

Quatre candidats ont été retenus par les autorités iraniennes pour l’élection présidentielle à partir du 12 juin 2009.

Des données de naissance manquantes

Je n’ai trouvé que deux données de naissance, sans heure (Mahmoud Ahmadinejad 52 ans - Mir Hossein Moussavi 67 ans), mes recherches sur Mohsen Rezaie (54 ans) - opposant au camp de Ahmadinejad - et Mehdi Karoubi (72 ans) - opposant à Moussavi - ont été infructueuses.

A ce constat d’une carence de données de naissance (date, heure, etc.) la sagesse recommande de « laisser tomber » ; d’aucuns préfèreront alors se lancer dans l’écriture de quelque « horoscope des amours d’été ». Pour ma part, je tente pourtant de comprendre les cycles en cause, en appuyant sur l’idée que quel que soit le candidat élu, le fond politique de l’Iran est entre les mains des mollahs, et de Ali Khamenei.

(JPG)
Mir Hossein Moussavi

Mir Hossein Moussavi est né le 29 septembre 1941 avec notamment une conjonction Saturne-Uranus triangulée avec Neptune/Vierge et, vraisemblablement, la Lune/Capricorne.

Les observateurs occidentaux qualifient M. Moussavi de « conservateur modéré », « sobre et discret », etc. ; il faut dire qu’en Europe les épithètes généreuses vont bon train. Or, M. Moussavi, alors 1er ministre sous la présidence d’Ali Khamenei (1981-1989) est reconnu pour son rôle dans « le massacre des prisons » durant l’année 1988. (Plus de 30,000 prisonniers politiques avaient alors été exécutés en moins de quelques mois dans les prisons à travers le pays). Comme modéré, on fait mieux.

Il faut plutôt voir l’expression dure de la conjonction Saturne-Uranus (extrême resserrement (Uranus) de la rigueur, des principes (Saturne) ; d’ailleurs, M. Moussavi se présente comme un conservateur - Principlists (Saturne) et un réformateur (Uranus), le tout étant enfumé avec le cycle dans l’air du temps : Jupiter/Neptune Verseau : détente, ouverture, modération.

Au premier abord, à regarder son thème de naissance, on peut être tenté de lui donner une chance sérieuse de l’emporter. Toutefois, par-delà le symbolisme, on s’aperçoit que d’une part son programme ne diffère en rien de celui de Mahmoud Ahmadinejad et surtout que ce « grand écart » entre la proposition de conservateur et réformateur correspond à la contraction de l’opposition Saturne-Uranus Vierge/Poissons - guère plus.

Le Jupiter en Gémeaux de M. Moussavi peut lui valoir une certaine faveur auprès des jeunes et, de par son actuel trigone en Verseau, des « progressistes » ou « réformateurs ». Et c’est le signe que le régime iranien n’est pas fermé à la « respiration » de son peuple.

J’observe cependant que M. Moussavi a quitté le pourvoir - il était alors 1er ministre sous Ali Kamenei - en 1989, au temps de la formation du cycle de conjonction Saturne-Uranus et Saturne-Neptune (1988-89), cycle présent, par conjonction et trigone, dans son thème de naissance. C’est l’époque où le poste de 1er ministre a été supprimé. Et, pour l’astrologue c’est aussi « le temps d’une boucle cyclique » de l’ordre de « l’ achevé. »

Dès lors, le retour de M. Moussavi sur la scène politique - bien qu’il ne l’ait jamais vraiment abandonnée - au temps de l’opposition Saturne-Uranus (2008-2010) est, certes, de l’ordre de la reconduction symbolique du semblable cyclique mais en ordre de contraction et division.

Le passé : 1997, arrivée de Muhammad Khatami

Muhammad Khatami (2/09/1943) est arrivé au pouvoir en Iran au temps de la dernière conjonction Jupiter-Neptune (9.01. 97) - et Jupiter/Uranus (16.02.97) ; sa présidence (élection : 23 mai 1997) fut largement empêchée par les conservateurs qui, finalement, reprirent la main en 2005.

En 2009, il souhaite se présenter de nouveau ; les autorités iraniennes l’en dissuadent : il jette l’éponge. M. Khatami s’affirmait comme le seul candidat capable de mettre en danger le pouvoir et d’inquiéter sérieusement le Chef Suprême, Ali Khamenei. C’est alors que M. Moussavi s’est imposé comme « substitut » de Katami ; Moussavi absent depuis 20 ans du pouvoir.

En un sens, ce retrait de Katami condamne de facto la venue au pouvoir des « modérés », symbolisés par ce temps cosmique Jupiter-Neptune 12 ans auparavant et portant promesse d’un semblable en devenir. Or, il n’en est rien. Plus d’illusions.

Réélection de Mahmoud Ahmadinejad

(JPG)
Mahmoud Ahmadinejad

« L’enfant terrible de l’Iran », le Scorpion Mahmoud Ahmadinejad (28 octobre 1956 - conjonction Soleil-Neptune, Lune-Pluton, Vénus-Jupiter, quadrature Soleil-Uranus) est d’ores et déjà en route pour un second mandat à l’issue des élections présidentielles de juin 2009 ; il a un travail à poursuivre : le programme nucléaire iranien. Autant dire que la crise iranienne n’est pas terminée, une des étapes à la recherche d’une « solution acceptable » pour Israël et des occidentaux (USA, Europe) « fiévreux » démarre mi septembre puis en orbe du 15 novembre 2009 avec la quadrature Saturne-Pluton, et autres cycles extrêmement tendus au fil des mois, pour ne pas dire années à venir, mais Mahmoud Ahmadinejad devra calmer ses ardeurs, jouer la détente à terme, et un de ces jours serrer la main des américains. Alors, il ne servira plus à rien, son temps sera terminé pour le régime des mollahs.

Marc CERBERE le 25 mai 2009

Marc Cerbère - ®AstresNet
lundi 25 mai 2009


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61