AstresNet.org
Toute l'astrologie


Le conflit israélo-palestinien - Et Jupiter-Pluton

AstresNet.org | lundi 15 octobre 2007 | par Marc Cerbère

   partager

Le conflit israélo-palestien concerne les épisodes guerriers dramatiques qui opposent les israéliens et les palestiniens dans l’orbe de 1948 - mais aussi l’importance de la guerre des six jours (5 juin 1967) - et plus largement depuis 1920. Ce conflit, actuellement principal, s’insère dans le contexte, plus ancien, du conflit israélo-arabe.

Depuis un temps - quasi-infini - une longue phase dipmomatique nous renseigne sur la "volonté" d’une conférence internationale de la paix en vue d’instaurer un Etat Palestien. Cette conférence, annoncée pour le mois de novembre ou décembre, selon diverses sources, se situe sous l’orbe de conjonction du cycle Jupiter-Pluton, lequel symbolise "le monde arabe" au sens large.

Le "processus de paix" entre juifs et arabes ne date pas d’hier et ses différentes étapes ont de quoi décourager l’astrologue le plus vaillant à se positionner sur une étape définitive tant les protagonistes (israéliens et palestiniens) se serrent la main en boudant l’avenir.

Je ne reviendrai pas sur les différentes étapes diplomatiques - notamment sur les accords d’Oslo de 1993 - afin de ne pas alourdir la présente livrée. En revanche, il n’est pas sans intérêt de présenter quelques figures astrologiques affichant le cycle Jupiter-Pluton, mais aussi celles du Fatah et du Hamas.

Accord israélo-arabe, le précédent de janvier 1919

(GIF)
Accord Fayal-Weizmann
Accord Faycal-Weizmann, rencontre le 3 janvier 1919, texte formalisé le 4.

Ce précédent historique est assez peu commenté. La rencontre entre l’Emir Fayçal et Haïm Weizmann le 3 janvier offre la possibilité d’une coopération judéo-arabe [1] La formalisation de ce texte est signalé pour le 4 janvier 1919. En substance, Fayçal ibn Hussein accepte, par cet accord, les termes de la déclaration Balfour à condition que les Britanniques tiennent les promesses d’indépendance faites aux Arabes pendant la guerre. Elles ne furent pas respectées et l’accord resta donc lettre morte.

L’intérêt de cet accord, pour l’astrologue, c’est l’affichage d’un orbe de conjonction Jupiter-Pluton. On remarquera tout au long de cet exposé qu’il ne suffit presque jamais d’une formation de conjonction du cycle Jupiter-Pluton pour que la paix s’installe durablement - hélas.

Le Fatah

Ici encore, c’est une longue histoire et je ne déroulerai pas ses épisodes. Selon les sources que je possède, une date-clé de lala création du Fatah émerge le 10 octobre 1959 (Quadrature du cycle Jupiter-Pluton) [2] Après divers épisodes, Araf prend la tête de l’OLP, le 4 février 1969 [3]

(GIF)
Yasser-arafat président OLP
Arafat devient président de l’OLP

Ici encore nous avons la présence du cycle Jupiter-Pluton en conjonction (orbe).

Le Hamas

La source que je possède signale une création le 14 décembre 1987, soit quelques jours après le début de la 1ère Intifada (9 déc.1987). Ce mouvement s’inspire de l’idéologie des "Frères Muslumans" en tant que branche Palestinienne.

(GIF)
hamas
Création du hamas 14 déc.1987

La figure astrologique de la création du Hamas apparaît extrêmement puissante. Une quadruplice Mercure-soleil-Saturne-Uranus domine, ainsi qu’une conjonction Mars-Pluton en Scorpion, signe de maîtrise des deux astres... C’est dire si l’action (Mars) est déterminée (Scorpion) et qu’elle se situe dans une "rébellion" (Scorpion), une "révolution", un "soulèvement" (Mars-Pluton), enfin une "résistance à l’occupation" (Scorpion). Sur le plan écomonique, on voit l’influence de la conjonction Satune-Uranus en ce sens que le Hamas se situe plutôt à "droite" avec une franche ouverture vers le libéralisme. Au plan de la morale, il est très conservateur.

La récente victoire de ce parti aux élections du 25 janvier 2006 est contenue dans le passage de Jupiter céleste en Scorpion sur la conjonction Mars-Pluton.

2ème Intifada

Si la première Intifada précède de peu la création du Hamas (avec la conjonction Mars-Pluton), la seconde rapelle une phase de ce cycle (en quadrature) mais aussi l’opposition Jupiter-Pluton.

(GIF)
2ème intifada
29 sept. 2000 Cycle opposition Jupiter-Pluton cycle quadrature Mars-Pluton

De la création de ce mouvement, à ses épisodes passés, à son présent comme à son avenir, c’est de ces cycles épinglés plus haut dont il faut se saisir pour suivre l’évolution des choses.

L’indépendance d’Israël

Si l’on connait la date de la déclaration d’indépendance d’Israël (14 mai 1946 à Tel-Aviv), l’heure exacte varie entre 16 et 16H 27’, voire 16H 37’ [4] C’est cette dernière que j’ai retenue, mais je crois exagéré, encore une fois, de s’attacher à un "fétichisme horaire" pour le cas de la création d’un état ou de quelque déclaration. Plus utile me semble le repérage des cycles longs qui se forment au moment de l’événement.

(GIF)
Independance d’Israël
14 mai 1948 - 16H37’ - Tel-Aviv

La figure astroloigique d’Israël est dépendante du cycle long Saturne-Pluton et vibre sous une quadruplice Lune-Pluton-Saturne-Mars, ces deux derniers recevant une quadrature du Soleil par le Taureau.

Le passé dramatique des juifs d’europe durant la dernière guerre mondiale est tout entier contenu dans la triplice Pluton-Saturne-Mars, sans que j’ai besoin d’y inister. Dans le même sens, l’extrême avidité de l’état hébreu, sa tendance expansionniste et prédatrice au niveau des "territoires" est contenue dans la quadrature du Soleil à la conjonction Mars-Saturne (l’avidité). Cette figure est puissante, tendue, et soumis à une extrême fatalité -d’où, sans doute, et entre autre, la position très défensive de ses dirigeants.

L’avenir du processus de paix

C’est vrai que lorsque l’orchestre céleste joue d’une de ses belle partitions, ce qui est en bas, les hommes, donne l’écho. Ainsi du projet de conférence internationale pour la paix et la "création d’un état Palestinien", pour novembre ou décembre 2007.

Les cycles planétaires qui ont été publiés a long de cette livrée prévisionelle rendent compte des phases Jupiter-Pluton et Saturne-Pluton (outre l’interférence du cycle Mars-Pluton).

Or, pour 2007, c’est du trigone céleste Saturne-Pluton (formation dernière en août 2007 mais en orbe en fin d’année (l’amorce symbolique se poursuit au-delà des dégrés), puis courant 2008 : orbe de 1° environ en avril 2008. C’est aussi la formation du cycle de conjonction Jupiter-Pluton, le 11 décembre, en orbe déjà mi-octobre mais surtout dès la mi-novembre et influentiel jusqu’à mi-février 2008.

(GIF)
conjonction Jupiter-Pluton
Cycle Jupiter-Pluton 11 déc.2007

Le cycle Jupiter-Pluton symboliisant le "monde arabe" - au sens large - et la Palestine plus particulièrement (le Hamas), nous sommes donc face à quelque chose qui impose l’actualisation de ce symbolisme. En outre, si l’on tient compte du cycle trigonal Saturne-Pluton (voir la figure d’Israël), l’autre protagoniste du conflit intervient, d’autant que la conjocntion céleste de décembre 2008 "se fait" sur le Jupiter (chance, profit...) natal d’israël au trigone de Mars. En marge, il faut noter la présence du cycle Jupiter-Pluton dans les thèmes de naissance d’ Ehud Olmert (30/09/1945) - Soleil-Jupiter-Neptune au sextil de Pluton - pour Israël, de Mahmoud Abbas (26/03/1935) - Jupiter trigone Saturne.

A priori, les cycles planétaires et les planètes sont donc bien en place pour que se joue un épisode diplomatique en cette fin d’année 2007 ou début de 2008. J’écris "à priori", oui, parce qu’il faut aller un peu plus loin dans l’étude de ce conflit, dépasser en sorte "l’idéal" de la configuration planétaire, voire même "l’optimisme" tout court et bien s’entendre sur le sens de cette rencontre internationale dont le fond est le projet de la création d’un état Palestinien, et non de la poudre aux yeux médiatique. C’est du moins ce qu’on nous laisse entendre du côté des acteurs principaux : USA-Israël-Palestine-Etats arabes...

Avant de conclure, une autre figure, celle de la conjonction Soleil-Pluton-Jupiter, et l’orbe trigonal Saturne-Puton - avec inclusion de la boucle de Mars Gémeaux-Cancer, notamment l’opposition Soleil-Mars...

(GIF)
Conjonction Soleil-Pluton-Jupiter

Cette dernière figure, succédant à la conjonction Jupiter-Pluton (11 décembre 2007) est une belle création du Ciel et encourage à la conciliation, aux accords, traité, etc..

La boucle de Mars en Gémeaux-Cancer, phase critique...

Reste, toutefois, la présence de la boucle de mars en Gémeaux Cancer - qui contient, outre l’opposition Soleil-Mars (à partir des 24-25 déc.2007) le retour de boucle de l’opposition Mars-Pluton des Gémeaux-Sagittaire(à partir des 1/2 janvier 2008), puis du Cancer-Capricorne (à partir du 4 mars 2008) , et cela, c’est moins favorable si l’on prend d’une part le symbolisme du Cancer (les territoires, l’eau également) et le sens d’annexion (Mars en chute dans le signe) et d’autre part les Gémeaux (les frères en discordent : le Fatah et le Hamas), tant au niveau Palestinien qu’au niveau du "contenu" des accords (texte = Gémeaux), des rendez-vous, pourpalers, etc. (Gémeaux), enfin du découpage, de la cartographie des territoires (Gémeaux/Cancer). Or, ce Mars belliqueux (en chute) n’augure guère d’une période tranquille, malgre la prédominance des cycles en présence (Jupiter-Pluton et Saturne-Pluton.). En fait, dans cette affaire, on semble oublier le rôle du Hamas et de la Syrie (les figures de l’indépendance effective de la Syrie - 17 avril 1946 - et de Bachar al-Assad -Syrie - 11 sept. 1965 - n’augurent guère de l’équilibre réel au-delà de la gesticulation diplomatique.)

En conclusion

Malgré la belle configuration céleste de cette fin d’année 2007 et début 2008, la boucle de Mars en Gémeaux-Cancer semble remettre en cause la création immédiate d’un état Palestinien, et pourrait même faire tourner court les pourparlers, très rapidement, malgré d’éventuels accords tout de surface, lesquels accords semblent profiter aux trois images affaiblies, celle d’ Ehud Olmert ( ratés de la guerre au Liban de l’été 2006.), de Mahmoud Abbas (perte des électiosn législatives), de G.W. Bush (le bourbier Irakien et son désir de redorer son image avant les élections de nov. 2008) plus qu’au peuple Palestien et à la création hypothétique d’un état.

En tout état de cause, il est à craindre qu’un accord de surface (se serrer la main, poser pour une photo capable de rassurer l’opinion internationale, envisager de se revoir, de trouver des solutions au conflit, etc., c’est bien mais ce n’est pas déterminant dans le contexte de ce conflit qui dure, dure, sans réelles solutions - bien qu’on les connaisse.) ne serait pas suivi des faits - malgré la configuration apaisante qui pourrait préfigurer une sorte d’accord ou de traité temporaire, sorte de "bail précaire"... - et que de nouveaux conflits éclatent [5] La solution globale revient purement et simplement à revenir à "l’avant" de la guerre des six jours (5 juin 1967) et aux différennts chapitre de l’annexion. Il s’agirait alors de l’intervention de l’ONU - autre affaire. Israël est-il prêt à ces concessions ? D’après les cycles en cause, et la figure de naissance, ce n’est pas gagné. Et si l’on veut bien projeter les cycles planétaires aux alentours de 2010-2011... on mesure et le chemin qui reste à parcourir et les dangers qui s’annoncent dans cette région globale du Proche-orient.

Qui aura la main entre la promesse Soli-jupitéro-plutonienne et l’incursion marsienne, sa boucle ? Les hommes, en dernier ressort. Mais ces mêmes hommes ont déjà largement prouvé, au fil de l’histoire, leur étrange complicité avec Mars dissonant et ses basses oeuvres.

Marc Cerbère - ®AstresNet
lundi 15 octobre 2007

Notes

[1] 1. le texte

[2] 2. le 25 mai 1964 à Jérusalem avec Ahmed Shoukeiry, représentant la Palestine dans la Ligue arabe de l’époque, c’est la fondation de l’OLP ( organisation de libération de la Palestine ).L’Accord national Palestinien qu’il promeut, établit que la Palestine est la patrie de la nation palestinienne-arabe ; l’accord nie le droit d’Israël à exister et l’OLP sera chargée de renverser le roi Hussein de Jordanie. Shoukeiry adopte, non la lutte ouverte avec Israël mais les alliances avec les pays arabes, et pour cette raison à cette époque le Fatah n’adhère pas à l’OLP. Le 25 mai 1964 est sous le signe d’un trigone Jupiter-Pluton, autre phase du cycle.

[3] 3. Grâce aux différentes distinctions données par Nasser à Arafat, ce dernier est promu à la tête du Fatah. Même ses détracteurs au sein de l’organisation le suivent, ce qui lui permet de disposer d’une base solide. Arafat prend également de l’importance sur la scène internationale : à l’occasion de la bataille de Karameh, la couverture de Time offre les premières images publiques de cet homme qui est présenté comme le chef de la guérilla palestinienne. Une délégation du Fatah est acceptée en France, qui devient ainsi le premier pays non arabe à accepter une représentation permanente du mouvement.

[4] 4. David Ben Gourion et les autres membres du Conseil Provisoire. C’est donc le vendredi soir, veille de Shabbat, ce 14 mai 1948, à 16h37 que David Ben Gourion après avoir lu le texte de l’indépendance d’Israël déclare : « L’Etat d’Israël est né. La séance est levée. » Ce même jour, sur les bords du Nil, Gamal Abdel Nasser reçoit le diplôme d’officier de l’armée royale d’Egypte et deux jours plus tard, son 6ème bataillon marchera vers Tel Aviv pour détruire l’Etat que Ben Gourion venait de proclamer.

[5] 5. On observe, cependant, entre ces périodes de crise, des configurations pacifiantes qui aident à des accords ou cessation d’hostilité, comme la période qui entoure la conjonction Vénus-Jupiter en Capricorne en février - exacte, le 1er -, les aspects harmoniques Soleil-Vénus-Jupiter, autour du 13-18 mai 2008, puis la phase Soleil-Vénus-Mercure autour du 6 juin 2008, la donne soli-vénusienne accrochant à la même tendance (pacifiante) en se déroulant en Cancer avec un orbe d’influence allant jusqu’à mi-juillet 2008.


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61