AstresNet.org
Toute l'astrologie





Pour Ingrid Bétancourt - Vers une libération

AstresNet.org | jeudi 11 octobre 2007 | par Marc Cerbère


   partager


Ingrid Bétancourt femme politique franco-colombienne est otage des Farcs depuis le 23 février 2002. Son enlèvement comme son parcours politique, ses engagements, ont été largement médiatisés. Nicolas Sarkozy a lui-même affirmé que "la France ne laisserait pas tomber Ingrid Bétancourt". Voyons cela.

(GIF)
Otahe des FARC depuis le 23/02/2002

La figure de naissance qui présente une dominnate jupitérienne (Jupiter au Milieu-du-Ciel ) symbolise bien la "représentation", notamment la députée, puis la sénatrice, enfin - l’ambition aidant - ses visées aux élections présidentielles (Neptune transite alors le Milie-du-Ciel). Notons que c’est le passage de Jupiter (au Descendant), d’Uranus (Milieu-du-Ciel) entre 1994-98 qui ont affirmé le rôle politique, tout comme le passage de Jupiter sur l’amas en Capricorne (1995-96) a favorisé la publication d’un livre révélation - "La rage au coeur" qualifié de "bombe" - analogie avec la triplice en Capricorne au secteur VIII : Mars-Soleil-Mercure...

L’enfermement - le vécu comme otage politique - est contenu dans la même triplice en VIII, Mars, recteur du secteur XII ( longues épreuves, isolement, prison, exil, déchéance, etc.) se trouvant entre le Soleil, maître de IV (le foyer, mais aussi l’opposition), et Vénus, maître de l’Ascendant.

Cette configuration Mars-Soleil-Mercure en signe cardinal est forte, tendue et donne le sens du combat, du risque, ce côté "tête brûlée". Placée dans le secteur des crises, de la perte, des transformations (la plus parfaite étant la mort : ce pour chacun de nous), il est certain qu’elle comporte son risque selon l’aventure que l’on choisit de vivre, selon le combat que l’on mène, etc. J’ai lu, sur un PDF qui relate des extraits de sa vie, qu’’Ingrid Bétancourt avait été victime d’attentats ; je n’ai pas vérifié l’info mais l’événement, pour le fond, est assez dans la nature d’un tel alignement planétaire.

Cette figure de naissance est donc placée sous le signe de la crise, du danger et, disons-le, d’une certaine fatalité. Il est aussi, et surtout, placé sous le signe d’une ambition dévorante, d’un engagement déterminé. Alors, compte tenu des cycles longs à venir sur cette figure dans l’orbe de 2010-2011, et se suivants, je ne suis pas rassuré et je dois conseiller la prudence, notamment dans les alliances et dans l’engagement politique, le risque à l’atteinte vital étant bien réel, disons exposé.

Pour l’heure, la question qui se pose est celle de la libération d’Ingrid Bétancourt. Une des questions sous-jacentes est déjà de nous demander si elle est toujours vivante ? D’après les cycles en cause, leur évolution, je pense que oui. Reste que l’avancée de Pluton par le secteur VIII, sa proximité de Mars, puis du Soleil, est préocupante. Il ne faudrait pas encore trop attendre pour sa libération car, si une fois sortie de l’ombre (sa prison actuelle) le combat social (Mars-Soleil-Mercure) peut reprendre, vivre de tels transits dans un climat d’enfermement ou de contrainte (d’otage) n’est pas de très bon augure et peut apporter "l’épreuve majeure". Je songe, toutefois, qu’elle sera différée pour l’heure.

Dans le cas d’Ingrid Bétancourt, il faut chercher où se trouve le "visa de la liiberté" (Jupiter), et celui-ci ne peut être obtenu que par le jeu politique, notamment diplomatique (la pacification d’un conflit). Pour l’heure, entre tentatives, maladresses, rien n’a percé de concret - malgré "l’émotion internationale"... Notons une "tentative avortée" (Saturne était alors à 6° du Cancer à l’opposition de sa triplice en Capricorne, et passait au degré du Jupiter/Cancer du jour de l’enlèvement, à 6°...) en juillet 2003, sous Dominique de Villepin, premier Ministre et ami de la native.

Les étapes de la libération et les personnages

Dans cette affaire, j’ai repéré :

- Les Farcs : création le 27/05/1964
- Luis Edgar Dever - Farc - 30/09/1948
- Manuel Marula Vedez - Chef historique Farc et négociateur avec Chavez : 30/09/1948
- Hugo Chavez : 28/07/1954
- Clara Rojas, amie d’Ingrid Bétancourt et otage des Farc : 20/12/1943
- Ingrid Bétancourt.

Lors de mes investigations, j’ai noté, en phases de cycles analogiques une nette corrélation de la présence du cycle Jupiter-Pluton dans les différentes figures, en sextil,, semi-sextil et trigone, ainsi que des phases construites du cycle Saturne-Pluton. Et nous sommes dans l’orbe d’une triangulation céleste du cycle Saturne-Pluton (août 2007 puis courant 2008, en orbe de 1° environ en avril 2008) avec la conjonction Jupiter-Pluton (11 décembre 2007) et Soleil-Jupiter (22 décembre 2007)) Ces périodes apparaissent cruciales - dans leur orbe en dates.

- En outre, la figure d’Ingrid Bétancourt va recevoir une série cyclique des plus magistrales par le passage de Jupiter sur sa Vénus (conjonction Jupiter-Pluton à 2° d’orbe - décembre 2007), puis sur son amas en Capricorne dès janvier 2008, lequel Jupiter va" balayer" - c’est le cas de le dire ! - le secteur VIII (apporter une lumière donc, une autorisation, une solution...) durant le premier trismestre, puis, après une phase rétrograde, - sur les 22° du Capricorne (mi-mai à la premiere décade de septembre, sur les 12°, va rejoindre Saturne en toute fin décembre ; il ira alors au Verseau à la conjonction du Milieu-du-ciel et à sa propre conjonction (retour Jupiter/Jupiter) - en février 2009.

- Une telle série Jupitérienne (outre l’importance des cycles Saturne-Pluton et Jupiter-Pluton de fin d’année et au cours de 2008) partant du secteur VIII (l’ombre) et "montant’ au Milieu-du-Ciel et sur un Jupiter culminant (représentation, lumière) ne peut aller que vers un éclaircissement de l’actuelle situation, donc vers une libération d’Ingrid Bétancourt.

- En observant la figure de Clara Rojas, et ce pour appuyer la symbolique, je note un soleil sur les 27° (qui recevra en transit direct la conjonction Jupiter-Pluton - décembre 2007), puis un passage transitaire de Jupiter sur l’amas en Capricorne, dont Mars, Mercure, Vénus (de 12, 18 à 26° du signe), ce courant 2008. Les deux amies étant liées dans l’épreuve, au préalable de l’enlèvement, ce sont là des "signes" qui ne trompent pas.

- J’ajoute que l’apparition d’Hugo Chaves (28/07.1956) au mois d’aout dernier (au temps d’un orbe de conjonction Soleil-Saturne et d’un trigone Saturne-Pluton, du Lion au Sagittaire) comme négiociateur avec les Farcs est un élément de plus qui me porte à l’optimisme, d’autant que le Mars de naissance est sur les 26° du Sagittaire et qu’il bénéficie lui aussi du transit direct de la conjonction Jupiter-Pluton...

Au risque de la boucle de Mars Gémeaux/Cancer

Les bons augures ci-dessus révélés sont ternis - au moins pour un temps - par la boucle de Mars en Gémeaiux-Cancer, et notamment par l’opposition [1] Soleil-Mars-Jupiter (24-25 décembre) qui intervient presque pratiquement en même temps que la quadruplice Soleil-Mercure-Pluton-Jupiter par le Sagittaire (26°) à 2° Capricorne (les degrés exacts sont indiqués sur la figure de naissance, voir les encadrés). Cette opposition peut compromettre les pourparlers, à tout le moins les retarder et donc différer la libération, soit par une précipitation des négociateurs, soit parce que le ton monte, ou que l’on ne soit pas d’accord sur une question de territoire - le lieu de remise des otages par exemple - soit encore par une "action" de type armée (coup de force). Mais, je reste confiant dans la voie diplomatique. En ce cas, il faudra rediscuter et surtout voir une "action sournoise et politique" visant à envenimer la situation. Au mieux, c’est aussi après la libération d’Ingrid Bétancourt un temps nécessaire pour se sitiuer au niveau du "nid", de "l’habitat" - ce qui à une valeur de retraite, de protection, etc. Compte tenu de la triplice natale Mars-Soleil-Mercure, et donc de la sensibilisation de la native au cycle de Mars (ici l’opposition) cette fin d’année 2007 - surtout proche de son anniversaire - m’apparaît comme très importante, sinon capitale : elle décidera alors de la suite des événements et de sa libération, soit immédiate, soit différée au cours de l’année 2008, notamment à des périodes sensibles comme autour du 1er février (conjonction Vénus-Jupiter) au 6 février (triplice Soleil-Mercure-Neptune) - et finalement pratiquement tout février avec le jeu de la rétrogradation de Mercure -, une étape en mars entre les 4 et 13 mars avec la conjonction Soleil-Uranus exacte le 8, mais cette étape est à retenir comme un "inattendu", car son essence est plutôt de l’ordre de la violence, de l’accident, etc., puis autour du 16 avril (conjonction Soleil-Mercure au Bélier), à l’amorce du cycle de conjonction Soleil-Vénus, précédé par un trigone Vénus-Jupiter (le19 mai) et se finalisant en une triplice Soleil-Mercure-Vénus sur les 17° Gémeaux (les 7-9 juin 2008) l’orbe pouvant se comprendre jusqu’en juillet par l’étalement en Cancer.

Au-delà des dates précitées, nous nous éloignons de l’impact direct des cycles Jupiter-Pluton et du transit direct de Jupiter par le Capricorne sur le secteur VIII (la lumière devant succéder à l’ombre), mais il est vrai que le thème de naissance possède aussi une conjonction Jupiter-Saturne encore en orbe (11°) et qui "encadre" le Milieu-du-Ciel (importante donc), or le cycle Jupiter-Saturne sera en mode trigonal au cours de 2008, soit les 8 septembre 2008, première phase du trigone Jupiter-Saturne, entre 12° Vierge/Capricorne , 20 novembre 2008, deuxième phase du trigone Jupiter-Saturne, entre 20° Vierge/Capricorne. Au risque d’alourdir l’étude, il nous resterait, plus loin, le retour de Jupiter en Verseau et son passage sur le Milieu-du-Ciel et sur sa position natale dès février 2009, janvier étant déclencheur de l’orbe. Ce serait alors le cap ultime. Il n’est pas inutile, pourtant, d’aller si loin dans la recherche du cycle, car l’affaire est tendue, les enjeux d’importance et les parties (les Farcs) décidées, intransigeants - donc peu susceptibles de se contenter de vent...

En conclusion

La libération d’Ingrid Bétancourt m’apparaît comme un événement déjà en latence dans le ciel au moment où je rédige cette étude, des éléments devant se préciser (autour du 23 octobre) pour s’engager plus franchement courant novembre (vers le 15 - étape qui peut être aussi une clé de la solution - sauf si la boucle de Mars interfère en mode de division, précipitation, etc. - , car l’orbe du cycle de conjonction Jupiter-Pluton s’amorce : ce serait alors "un avant" de cycle, plutôt qu’un ’pendant’ ou un "après", anticipation que je souhaite à Ingrid Bétancourt) et s’affirmer dans la vision la plus franche (manifeste) et optimiste autour dans l’ orbe du 15 décembre 2007 à début janvier 2008 , sinon connaître, pratiquement à la même époque, une étape de crise, de révision, pour aboutir courant 2008 à l’une des périodes que j’ai citées plus haut. Pour ma part, je suis séduit par l’étape de fin décembre 2007 et début 2008, - janvier et février surtout - et d’autant plus que je m’expliquerai assez peu le "sens" d’un transit jupitérien sur une triplice, dont le Soleil, venant d’un thème d’un personnage public, l’étape en question devant amener la solution (la libération) pour ensuite qu’une mise en lumière intervienne (au temps du passage jupitérien sur le Milieu-du-Ciel et du retour cyclique Jupiter-Jupiter), outre que le même Jupiter en Capricorne pourrait redonner du champ à une oeuvre (un livre) dans la même veine du passage précédent (95-96) qui l’avait "provoqué" et "favorisé"...

Et si en dépit de ces cycles majestueux de fin 2007 et début 2008, les choses se bloquaient, alors, outre les dates signalées courant 2008 - voir plus haut - il faudrait attendre début 2009 (avec la crainte cependant de l’avancée du transit majeur de Pluton en Capricorne qui peut apporter "l’épreuve majeure" comme je l’écris plus haut.). Mais, pour ma part, je suis confiant pour l’étape décembre 2007, début 2008, sinon dans l’orbe printanier à l’orée estivale. En tout état de cause, il est permis d’annoncer que la libération d’Ingrid Bétancourt va devenir manifeste au cours des périodes ci-dessus révélées.

Marc Cerbère - ®AstresNet
jeudi 11 octobre 2007

Notes

[1] 1. Cette opposition peut aussi poser la question, compte tenu de la libération, de la chute, de l’éloignement (Cancer)de l’amant (Mars) connu en captivité (Mars en VIII), la situation créant une opposition entre la vie privée et sensuelle (Mars/Cancer) et le rôle social, l’action politique (Mars/Capricorne à la naissance, à tout le moins imposer le scrupule ou le secret par rapport à une foule, un électorat. Mais ce n’est qu’une hypothèse : une autre étant un affaiblissement de la santé, un « état d’urgence », une infection ou maladie.


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61