AstresNet.org
Toute l'astrologie





France-Europe 2013, du vertige à l’espoir

AstresNet.org | dimanche 9 décembre 2012 | par Marc Cerbère


   partager


Ce n’est pas sans inconfort intellectuel que je livre cet article sur la France en 2013, précisément, parce que j’aurais aimé trouver matière à me réjouir du symbolisme planétaire et transmettre un optimisme, même mesuré, à vous visiteur virtuel. Or, il n’en est rien pour 2013, même si l’espoir anime mon ressenti à terme d’une intégration européenne réussie, budgétaire et politique.

Le sujet Europe, le « concept », est au coeur d’un débat pour ou contre. Pour les uns c’est l’éclatement à venir, sinon l’enlisement ; pour les autres, à terme, l’intégration budgétaire et politique. Chaque position est respectable et possède sa part de vérité. Mais c’est le lieu du débat, pas celui de la matière astrologique.

L’EUROPE RÉUSSIE OU LE CHAOS

Un chapitre est consacré, pour le fond prévisionnel, aux cycles planétaires qui intéressent l’évolution de l’Europe. Et c’est en cela que le titre de « vertige » s’accompagne de « l’espoir » pour la France comme pour l’Europe. Pour ma part, l’interprétation des cycles planétaires est claire : c’est l’Europe réussie, budgétaire et politique, ou le chaos. Pas de milieu ? Si. Il sera à terme dans les textes paraphés par nos gouvernants.

FRANCE

LA VISION SOCIÉTALE

Il s’agit ici d’une vision sociétale [« le large », ou macroéconomie pour les sachants] et il est bien entendu que des destinées individuelles s’affirmeront ou réussiront au cours de ce cycle annuel, sans pour autant que cela remette en cause le global du « sujet France », c’est-à-dire un pays pour l’heure en déclin [avec + de 10% de chômeurs à venir], surtout un peuple en déni du réel, pris qu’il est entre une attitude de coq prétentieux se contemplant dans le miroir de son ancienne grandeur, et parfois traversé d’un éclair de lucidité qui l’intime à l’évolution, à la réforme, pour en finale déboucher sur une synthèse molle, quand ce ne serait pas l’infernal pas en arrière.

L’URGENCE

Il se dit au sommet de l’Etat « qu’il faut du temps, un quinquennat, peut-être deux... » Mais notre temps est compté. Nous sommes au bord de quelque chose et il faut souhaiter un ressaisissement collectif qui abandonne toute illusion des vieilles lunes idéologiques, tout esprit partisan, toute division politique qui fait le lit du populisme et qui alimente son fonds de commerce, afin de coller aux réalités du monde du XXIe siècle ; à défaut, la prophétie des économistes dits « déclinistes » ne manquerait pas de se réaliser plus tôt que tard. Sarkozy disait il y a peu : « La France n’a pas le droit à l’erreur ». C’est exact. Tout est en vrac dans le ciel, les cycles planétaires, du pire au meilleur. Au choix.

UNE EUROPE ET UNE FRANCE ENCORE SANS TÊTE

(JPG)Alors que seule la BCE [Mario Draghi- 3 sept. 1947] signe la boussole européenne, ni l’Europe de Bruxelles ni la France n’ont de « tête », c’est-à-dire de vision politique affirmée, l’une étant essentiellement dévolue à la voie bureaucratique [les directives européennes, froides, sans âme], l’autre au sommet de l’Etat français pour l’heure navigue à vue, au besoin de satisfaire sa majorité [divisée] sans déranger l’opposition, et même en allant dans son sens !, donnant des gages à l’une et à l’autre, tâchant de faire la synthèse de cette bouillie politique. Mais, les temps à venir pousseront à l’engagement ferme, et c’est sans doute en cela que se révélera le chef d’État dans l’actuel locataire de l’Elysée. Partant d’un ciel astrologique vide au moment électif, élu par défaut ou rejet de l’autre en somme, tenter de remplir le vide céleste préalable en cours de mandat peut être nourrissant.

LE VERTIGE

(JPG) Conséquemment, la « contraction » du carré Uranus-Pluton, et les cycles relais d’autres lentes au cours de 2013 [et 2014], que j’ai qualifiée, pour partie, de « quinquennat des vaches maigres », prendra hélas le pas sur la perspective d’une croissance retrouvée [la vigueur, s’entend ; pas la dépêche d’agence ou le commentaire politique qui rassure à la petite semaine] dans notre pays, supposée venue d’ailleurs... [d’où ?], ce retournement de tendance, au positif, espéré par le gouvernement.

Certes, nos gouvernants invoqueront « l’héritage » de l’ancienne gestion de droite. A cela on peut aussi bien leur répondre qu’un héritage ça se refuse ; ils n’étaient donc pas obliger « d’y aller ». Maintenant au pouvoir, ils sont jugés.

La croissance sera revue à la baisse en 2013 et plus nous irons vers la fin de l’année, plus s’approchera alors la boucle de Mars en Balance [7 déc. 2013 au 26 juillet 2014] et plus la situation deviendra menaçante, divisée, contestée [le corps social].

(JPG)Avec une croissance en berne, sorte d’enlisement sur la situation, le chômage va aller en s’aggravant, les plans sociaux se succédant ainsi que les fermetures d’entreprises dans le commerce comme dans les services. Le chômage dépassera les 10% en 2013, entraînant avec lui son lot de précarité et de charges nouvelles pour l’Etat, c’est-à-dire très directement en ponction à venir sur les encore actifs. Dès lors, on assistera à une dégradation du climat social.

EUROPE

VERS L’ EUROPE POLITIQUE - L’ESPOIR

Il faudra bien y arriver à cette Europe politique, et c’est ici la note « d’espoir ». Le passage de Saturne en Scorpion [2012-13-2014-15] fortifiera cette option, tout comme Neptune par les Poissons enveloppera l’Europe vers plus de fédéralisme [ou « intégration », comme on voudra]. Il n’en demeure pas moins que ce « pack européen » prendra du temps, entre avancées et reculs, de sommet en sommet. Mais c’est une façon de sortir par le haut de l’actuel enlisement européen. D’ici là, il faut s’attendre à des « convulsions » et à une « division » entre l’Europe des pays du Sud et du Nord [Cancer/Capricorne] - et l’Anglais également -, division aride dans la forme, le commentaire, la menace, mais molle, humide, pour le fond, ou diverses thèses seront posées quant à l’avenir de l’Europe, ses structures, ses zones. Et cet espoir dépasse le cadre étroit de 2013 pour se confondre à un orbe de période qui va de mi-2013 à mi-2014, voire un peu au-delà ; il faudra y revenir plus dans le détail, car aujourd’hui, n’est-ce pas, on est ici dans le gratuit...

(JPG)
Disposition coupe céleste mi-2013 - mi-2014 + boucle de Mars

La figure ci-dessus montre la disposition de la coupe céleste de la mi-2013 à la mi-2014 et la boucle de Mars du 7 déc. 2013 au 26 juil. 2014 ; état du ciel déjà abordé au cours des mois passés sur astresnet.org. Les aspects ne sont pas soulignés afin de ne pas surcharger la figure.

Les cycles en cause

— Saturne (sco = -12,34) 060 Pluton (cpr = -19,79) 27/12/2012
— Saturne (sco = -12,74) 060 Pluton (cpr = -19,69) 08/03/2013
— Uranus (ari = 3,82) 090 Pluton (cpr = -19,70) 20/05/2013
— Saturn (sco = -10,87) 120 Neptune (pis = -10,15) 11/06/2013
— Jupiter (can = 23,16) 120 Saturne (sco = -10,86) 17/07/2013
— Jupiter (can = 23,16) 120 Neptune (pis = -10,32) 18/07/2013
— Saturne (sco = -10,87) 120 Neptune (pis = -10,33) 19/07/2013
— Jupiter (can = 22,95) 180 Pluton (cpr = -19,96) 07/08/2013
— Jupiter (can = 22,75) 090 Uranus (ari = 4,10) 21/08/2013
— Saturne (sco = -12,42) 060 Pluton (cpr = -20,13) 21/09/2013
— Uranus (ari = 3,07) 090 Pluton (cpr = -20,22) 01/11/2013
— Jupiter (can = 22,24) 120 Saturne (sco = -15,27) 13/12/2013
— Jupiter (can = 23,06) 180 Pluton (cpr = -20,17) 31/01/2014
— Jupiter (can = 23,25) 090 Uranus (ari = 3,57) 26/02/2014
— Jupiter (can = 23,04) 090 Uranus (ari = 4,73) 20/04/2014
— Jupiter (can = 23,03) 180 Pluton (cpr = -20,09) 20/04/2014
— Uranus (ari = 4,76) 090 Pluton (cpr = -20,09) 21/04/2014
— Jupiter (can = 22,41) 120 Saturne (sco = -15,09) 24/05/2014
— Uranus (ari = 4,35) 090 Pluton (cpr = -20,66) 15/12/2014

De la base au sommet des configurations tous les ingrédients d’une crise majeure sont présents, surtout avec le relais de la boucle de Mars entre déc. 2013 et juil. 2014. Cependant, le départ de la « crise » [opposition Saturne-Uranus 2008-10] est antérieur : aujourd’hui nous en vivons les conséquences avec notamment la dette des Etats et la contraction économique [carré Uranus-Pluton]. C’est ni plus ni moins que le duo « contraction-redressement » ; nous sommes au temps d’une conclusion, pas du chambardement. - « Tu suis, avec tes crayons de couleur, en rouge, en bleu... ? »

Or, toute crise suppose une recherche de solution, celle-ci prenant plus ou moins de temps selon la « vision » des gouvernants, surtout le point trouvé d’un compromis entre les « intérêts divers », car des peuples, ces gens-là, ils s’en soucient peu : le capital d’abord. Et nous en sommes donc là pour le moment. Et les diverses tensions planétaires, entre 2013 et 2014, sont autant de périodes qui signent la recherche du compromis dans un contexte de crise ; il faudra alors que la corde se tende à la limite de la rupture pour que l’Europe budgétaire et politique s’installe comme la seule solution pérenne.

Le monde continue de croître, notamment chez les « émergents ». Et c’est normal puisque nous produisons peu en Europe et que nous déléguons la production ailleurs, en important tout ce qui peut se faire de Chinois, même si slip et chaussettes ne résistent ni au lavage ni au temps, qu’importe ! nous rachèterons à bas prix !, étonnés alors que nous sommes du chômage qui augmente, de la croissance en berne, etc. Il y a même de savants économistes qui écrivent sur le sujet, qui s’interrogent. Pourtant, lorsqu’on aura dit que seul le travail [et la production par le travail] est la solution, on aura alors résolu l’essentiel. Pour l’heure, le vertige perdure dans la croyance en l’Etat-providence, qui pourvoit à l’assistanat au prétexte de la solidarité, cette France si enviée ! si généreuse !, en empruntant à faible pourcentage [pour le moment] sur les « marchés ».

Le révélé

(JPG)
Qu’est-ce que votre horoscope de naissance signifie ? Quel avenir ? Consultez Marc CERBERE pour Que sera votre année ? Les cycles ? Les tendances ? Les questions qui vous tenaillent ? Vous serez utilement éclairé et révélé.

- Le cycle du duo « contraction-redressement », c’est le carré Uranus-Pluton

- Les cycles de raidissement et de division se trouvent dans le carré Jupiter-Uranus et dans l’opposite Jupiter-Pluton.

- L’alerte se situe dans la boucle de Mars en Balance.

- La synthèse [en cours depuis un temps, mais encore en division] se relève dans la série des trigones Saturne-Neptune et Jupiter-Saturne, outre le sextil Saturne-Pluton [transformation en gestation lente].

La conclusion, allant à la synthèse portée par les phases du cycle Saturne-Neptune et Jupiter-Saturne [phases évaluées en période large], est que l’Europe n’explosera pas en dépit de fortes tensions, pas plus que l’euro ne disparaîtra, et qu’en finale c’est bien une Europe budgétaire et politique qui, de la gestation actuelle, se dessine à terme par-delà cet état de tension cosmique.

Marc Cerbère - ®AstresNet
dimanche 9 décembre 2012


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61