AstresNet.org
Toute l'astrologie





La grande dépression 2008-2010

opposition Saturne-Uranus : Crise financière ? Krach boursier ? Récession ?

AstresNet.org | dimanche 20 janvier 2008 | par Marc Cerbère


   partager


Durant la période 2008-2010, Saturne va à l’opposition d’Uranus. Cette phase est un élément important du cycle Saturne-Uranus dont la dernière conjonction date de 1988 par le Sagittaire, avec un orbe d’étalement entre 1987-89.

Ce cycle planétaire est important pour les pulsations du "cœur du monde", les USA - même si l’indépendance de ce pays (4 juillet 1776) signale un trigone et non une conjonction. Pour résumé, on peut dire que l’histoire a permis aux USA de s’affirmer à des phases cruciales de ce cycle et que ses évolutions comme ses crises internes et externes répondent particulièrement à ce cycle - mais pas seulement.

En réalité, ce cycle tant à représenter une tendance à l’expansion soit coloniale, soit économique selon les époques de l’histoire. Depuis une partie du XXème siècle, et notamment depuis la fin du mur de Berlin et l’écroulement de la RDA, c’est les États-Unis qui détiennent le leadership économique, outre l’ambition plus "impérialiste" du " Projet pour le Nouveau Siècle Américain " (PNCA - 1997) créé par les "faucons" néo conservateurs.

On notera que l’effondrement du Bloc de l’Est est la conséquence des réformes entreprises par Gobartchev et, pour résumé, entre 1987 et 1988 par des accords de désarmement signés avec Washington, puis par l’annonce (février 1988) de la décision du retrait des troupes soviétiques en Afghanistan. Or, la dernière conjonction du cycle Saturne-Uranus s’est formée d’abord en février 1988 au Sagittaire. Les conséquences en seront l’affirmation de la suprématie des USA désormais sans rival, après la fin du mur de Berlin (11 novembre 1989 - avec un autre cycle planétaire : Saturne/Neptune) puis l’implosion de l’Union soviétique en septembre 1991, qui survient après la victoire militaire dans la guerre du Golfe.

Parallèlement, il est utile de signaler que le mouvement Al-quaida a été crée par Ben-laden en 1988 (en août selon certaines sources, mais cela reste une hypothèse) dans l’orbe de la conjonction Saturne-Uranus, un mouvement capable de défier l’hyper-puissance (le 11 septembre 2001).

Dans cette optique - au chapitre économique - ce qui s’est créé à la conjonction connait une phase d’extrême tension à l’opposition. Nous y sommes dès 2008, la phase exacte de novembre 2008 ne devant pas nous faire oublier qu’au moment où je rédige cet étude l’orbe d’opposition (10°) existe bel et bien, outre que la dissonance Jupiter-Uranus de l’année 2007 a représenté une première et sérieuse alerte du désordre du capitalisme moderne. Dès lors, les jeux sont faits.

(GIF)
opposition saturne-uranus 2008
Opposition Saturne-Uranus 4 nov.2008

Cette opposition se renouvelle :
- le 5 février 2009 sur 20°39’ Vierge/Poissons
- le 15 septembre 2009 sur 24°42’ Vierge/Poissons
- le 27 avril 2010 sur 28°46’ Vierge/Poissons
- Le 26 juillet 2010 sur 0°25’ Bélier/Balance

Note : L’opposition de Juillet 2010 se forme sur le fond d’orbe de plusieurs cycles dont 1 conjonction Jupiter-Uranus, une quadrature Uranus-Pluton et une quadrature Saturne-Pluton. C’est manifestement un temps cosmique d’une extrême tension, prolongement des états précédents du cycle d’opposition Saturne-Uranus né de 2008, puis 2009, avec l’interaction des cycles dissonants Uranus-Pluton, Saturne-Pluton et de l’explosif dynamisme de la conjonction Jupiter Uranus. C’est à n’en pas douter une des configurations majeures de ce début du XXIe siècle, donc une crise majeure : l’aspect martial du Bélier et de la tension Jupitéro-uranienne (la conjonction Jupiter-Uranus) laissant craindre à une "option militaire" ... [1]

- Pour la curiosité, je livre l’identique de l’opposition Saturne-Uranus sur l’axe Vierge/Poissons qui s’étale de novembre 1418 à juillet 1420, entre 3° et 14°. Durant cette période, la famine sévit, l’hiver fut très rigoureux, les loups étaient aux portes de la capitale... Rouen se rendit au Anglais (1919), puis survint le traité de Troyes (1420) qui livre la France aux Anglais...

(...) une source sympathique au sujet de 1419 Dès le mois de mars, le blé était monté à un prix si excessif (il et 42 francs d’or le setier) que le menu peuple se vit dans l’obligation de manger du pain de noix. A la cherté du blé s’était jointe celle du bois ; l’hiver était rigoureux et, pour se chauffer, on brûla les arbres fruitiers et jusqu’aux solives des maisons : Voici au reste le tableau que fit de la misère publique un historien du temps :

« On entendait continuellement à Paris piteux plains, piteux crys, piteuses lamentations et petits enfans crier : Je me meurs de faim ! Sur les fumiers, parmi Paris, pussiez trouver, cy 10, cy 20 ou 30 enfants fils et filles, qui là mouroient de faim et de froit ; et n’estoit si dur coeur, qui par nuyt les ouist crier : Hélas ! je meurs de faim ! etc. A Pasques, ung bon boeuf coustoit 200 francs ou plus, ung bon veel (veau) 12 francs ; ung pourcel 16 ou 20 francs, ung cent d’eufs coustoit 1.6 sous parisis... Il fit le plus long hiver que homme eust vu passé avoit quarante ans ; car les foiries de Pasques il négeoit, il geloit et faisoit toute la douleur de froit que on pouvoit penser. Et en vérité, quand ce vint sur les doux temps comme en avril, ceux qui avoient fait leurs buvaiges comme dépences de pommes ou de prunelles, quand plus n’y en avoit, ils vuidoient leurs pommes ou leurs prunelles en my la rue en intention que les porcs de Saint-Antoine les mangeassent ; mais les porcs n’y venoient pas à temps, car aussitôt qu’elles estoient gettées, ils estoient prinses des povres gens de femme et d’enfans, qui les mangeoient par grand saveur. Ils mangeoient ce que les pourceaux ne daignoient manger, trongnons de choux sans pain ni sans cuire, les herbettes des champs sans pain et sans sel. »

Les exactions, les barbaries des gens de guerre s’ajoutaient à ces malheurs ; les Anglais maîtres de Pontoise tenaient Paris dans de continuelles alarmes et n’y laissaient entrer aucun approvisionnement. Des troupes anglaises étaient logées à Argenteuil, à Saint-Ouen, et, conduites par le duc de Clarence, elles venaient jusqu’aux portes de la capitale faire des courses et enlever tout ce qu’elles rencontraient. Pendant ce temps, le roi était à Troyes, où il attendait le résultat des négociations.(...)

Certes, les "traditionalistes" me diront qu’Uranus ne fut découvert que le 13 mars 1781 et que par conséquent son "influence" ne peut être retenue. Peut être. Mais Uranus n’était pas moins présent dans le ciel. Et je répondrai aussi à ceux-là que "l’influence" d’Uranus n’aura eu guère d’effet depuis sa découverte sur des peuplades qui, encore aujourd’hui, vivent de leur culture ancestrale, sans téléphone, sans électricité, sans ordinateur, sans même l’eau chaude. Elle est où, là, l’influence d’Uranus ?... Je me méfie de la "Tradition". Et des traditionalistes. Mais c’était juste un exemple qui montre que sous le ciel de l’opposition Saturne-Uranus ce n’est guère le temps de la "corne d’abondance"" mais plutôt le ciel des "vaches maigres", de l’entrave, des restrictions, de la disette...

- Évidemment, de nos jours, une telle opposition Saturne-Uranus ne donne pas le même fond en matière de famine ou de disette qu’à l’époque précitée, du moins en France et en Europe. Mais, la question des famines peuvent se (re) poser dans d’autres endroits du monde et engendrer soulèvements et des pointes de mortalité, ce qui revient au ciel de "vaches maigres" ci-dessus révélé.

-  L’opposition Saturne-Uranus : 1873 et 2008, une analogie ?

(GIF)
opp-saturne-uranus-avril1873
Opposition Saturne-Uranus_7avril1873

L’opposition de 1873, exacte le 7 avril, se renouvelle les 16 février et 4 août 1874, le 21 oct. 1875 etr demeure en orbe début 1876.

A cette période de l’histoire survient "la grande dépression" : "La Grande Dépression débute le vendredi 9 mai 1873 à Vienne où la Bourse s’effondre en réaction à la faillite du Kreditanstalt, krach qui affecte peu de temps ensuite la Bourse de New York. (...). La naissance des syndicats et le développement des très grandes firmes ont compromis cet équilibre en rigidifiant les variables du marché : les prix et les salaires. Les grandes banques d’affaire venaient de connaître un développement sans antécédent, leur inexpérience contribuant à l’irrationalité financière et à l’apparition de bulles spéculatives est à l’origine des krachs. (...) Source

Cette crise dépasse d’ailleurs, par sa durée, l’orbe de cette opposition mais on voit clairement son début au moment de la formation de la phase du cycle.

"En 1873, une crise du système bancaire ébranle le monde occidental et s’abat sur le Québec l’année suivante. Du mois de janvier 1875 au mois de février 1876, il se produit quelque 1 391 faillites commerciales et individuelles dans la province. [2]

- Pour augmenter les phases du cycle Saturne-Uranus, il est permis de signaler que la crise économique qui atteint l’Europe, faisant suite au "jeudi noir", le 24 octobre 1929, se situe durant les années 1930-31, période cycle de la quadrature du cycle Saturne-Uranus. (aspect les 22/02/1930, 11/12/1930, 21/07/1931 - du Capricorne au Bélier).

"(...) la crise atteint l’Europe durant les années 1930-31), par contre les détenteurs d’actions voient la valeur de leur patrimoine diminuer drastiquement. C’est par la propagation de cette panique boursière sur le secteur bancaire que l’ensemble de l’économie va se retrouver en récession. En effet, le climat morose entraine des comportements de méfiance de la part des épargnants qui décident de retirer leurs depôts des établissements de crédit (cette attitude exprime la préférence pour la liquidité, la monnaie étant l’actif le plus liquide, c’est à dire l’actif le moins risqué). En même temps, les banques se retrouvent incapables de récupérer les capitaux prêtés aux spéculateurs ruinés. Cette situation aboutit à une paralysie du crédit et donc de l’investissement. Parallèlement la rareté de la monnaie entraîne une pression à la baisse des salaires et des profits. Une véritable spirale déflationniste se met en place qui lamine toute l’économie européenne.(...) Source

En conclusion

Une crise financière sans précédent, krach boursier et récession - et/ou stagflation [3] - vont être la résultante de cette grande dépression oppositionnelle Saturne-Uranus, le vent venant des USA pour se propager sur le monde, Asie et Europe inclus (Royaume-Unis, Espagne, France ...) , et ce dans l’orbe 2008-2010 (avec les conséquences redoutables en 2010).

Dans un premier temps, un "replâtrage" par des interventions diverses et la "croyance" des adeptes du découplage économique pourraient permettre, techniquement comme psychologiquement (la confiance), de limiter la crise - et la casse - mais en suivant les séquences des phases de l’opposition, entre 2008-2009- 2010, les effets paraissent dévastateurs. Tendance baissière et "chute" des valeurs de "verticalité" (immobilier, et valeurs attachées, outre une partie de ce qui fait "l’organe" - centre et siège du pouvoir décisionnel- de la finance mondiale (grandes agences, banques, etc.) sans compter avec certaines industries de "pointes" comme l’automobile, le secteurs des technologies modernes, etc.).

- Crise de la finance mondiale, des valeurs boursières, d’organismes de crédits.
- Crise de l’immobilier.
- Retombées sur la croissance mondiale.
- Fermeture d’industries et de commerces, d’agences..
- Récession. Rigueur...

Bien entendu, les germes de cette crise contiennent aussi la solution. Et ici, je l’abandonne aux financiers, économistes et politiques, c’est leur boulot. Une chose est sure : les pratiques , les règles de la finance mondiale (bourse, crédit, monnaie de référence ?...) ne seront plus identiques après cette grande dépression. Par contre, il est assez clair que c’est le bon peuple qui, peu ou prou, va payer le passif de cette crise dont les livres d’histoire se souviendront.

Marc Cerbère - ®AstresNet
dimanche 20 janvier 2008

Notes

[1] correction nov.2009

[2] Source

[3] un télescopage inflation/stagflation/déflation est possible. Ces notions sont complexes et la crise variable dans ses pics et conséquences. source


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61