AstresNet.org
Toute l'astrologie





Interview - Jean-Marie LE PEN

AstresNet.org | lundi 9 novembre 2015 | par Marc Cerbère


   partager


Le fondateur et président d’honneur du Front national, Jean-Marie LE PEN, a accepté de livrer à AstresNet.org son regard sur l’astrologie, son ressenti sur les êtres et les choses, et ses perceptions sur l’avenir de la France.

AstresNet. Nourri d’une solide culture du monde gréco-romain, l’influence des astres sur la vie des hommes et du monde est-elle pour vous une « croyance » ou un « fait » ?

« UN FAIT INDISCUTABLE »

(JPG)Jean-Marie LE PEN. C’est un fait indiscutable. A titre d’exemple, on peut citer l’action de la lune sur les marées et probablement du soleil sur le réchauffement climatique.

Vous êtes un monument de la vie politique française depuis des lustres. Vous prenez-vous au sérieux ? Quelle place vous attribuez-vous dans l’univers ? Auriez-vous pu être un Diogène de Sinope à défaut d’un tribun politique ? Vivre dans un tonneau plutôt qu’à Montretout ?

J’ai passé dix pour cent de ma vie sur la mer et, au cours de mes quarts de nuit, j’ai souvent admiré la voie lactée, notre galaxie. Or, il y a des milliards et même des milliards de milliards de galaxies dans l’univers. Je ne me fais donc aucune illusion sur mon importance. Je suis un grain de sable, mais un grain de sable pensant.

Je préfère Montretout et je préfère le tonneau plein de vin au tonneau vide !

Lisez-vous votre horoscope dans les journaux ? Avez-vous déjà consulté une voyante, un astrologue, un marabout ?

Non. Je me suis parfois prêté à quelques exercices de voyance. Mais je n’ai pas été vraiment convaincu.

« JE CONFIRME MON HEURE DE NAISSANCE »

Né le 20 juin 1928 à 3 heures à La Trinité-sur-Mer, confirmez-vous votre heure de naissance ? Vous retrouvez-vous dans le symbolisme du signe des Gémeaux : mouvement, communication, diffusion, cérébralité, adaptabilité, souplesse, curiosité, jeunesse d’esprit ?

(PNG)
Natal de Jean-Marie LE PEN [Porphyre]

Oui. Avec une correction significative : je suis un Gémeaux, Ascendant Taureau.

Votre thème de naissance montre une Lune en trône [domicile] dans le signe du Cancer au lieu du Fond du ciel [maison IV]. Un symbolisme extrêmement puissant, donnant priorité aux racines, à la patrie, à la tradition, à la famille : celle-ci est-elle pour vous le pilier de toute réalisation ou sublimation de l’humain ?

Tout à fait évidemment.

La famille est la cellule de base de toute société harmonieuse. Le cadre de l’éducation au moment où les enfants sont les plus perméables aux messages sociaux et affectifs. Elle est la cellule de base de toute communauté.

Comment ressentez-vous la trahison en famille, que ce soit en politique ou sur le plan privé ? Vous éprouve-t-elle dans votre âme, et même dans votre chair ?

« LE TRAÎTRE EST PLUS À PLAINDRE »

Je tiens la droiture pour une qualité essentielle. Donc, je hais la trahison. Même la raison d’État n’est pas une excuse acceptable. Mais le traître est plus à plaindre que sa victime.

Dernièrement, la plupart des médias ont qualifié de « parricide politique » le conflit qui vous a opposé à votre fille et présidente du FN, Marine LE PEN ; d’autres, plus rares, ont saisi la scène, la renversant, comme une tentative de votre part d’un « infanticide politique », arguant que vous ne supportiez pas la réussite de votre fille, qui vous a succédé à la tête du parti. Quelle est votre réalité ?

« DES ÉVÉNEMENTS QUE J’AVAIS PRÉVUS »

Je n’ai vu nulle part exprimée cette opinion stupide. C’est de propos délibéré en toute liberté que j’ai passé le flambeau à un successeur capable de gagner, 6 ans plus tard en 2017. C’est le Congrès qui a élu Marine LE PEN. Ses succès sont largement dus à des événements que j’avais prévus.

Or donc, et à supposer qu’un « parricide politique » soit manifeste, celui-ci n’obère-t-il pas les chances de votre fille, Marine LE PEN, d’accéder un jour au pouvoir à l’Élysée, tant l’effroi d’un tel passage à l’acte en famille [1], fût-il symbolique, mais sévèrement condamné dans la plupart des sociétés, risque de laisser une marque indélébile dans la mémoire collective des Français, comme un sentiment d’effrayeur ?

Je le crains pour elle et plus encore pour la cause qu’elle devrait servir. Vulgairement parlant, cela s’appelle : se tirer une balle dans le pied.

A votre naissance, une conjonction Soleil-Vénus [orbe 3°] fait de vous un artiste quelque part, et le formidable orateur politique avec ce sens de la formule que l’on sait. Êtes-vous un anarchiste du verbe, doublé d’un comédien, refusant toute contrainte, toute autorité ? Le paradoxe du comédien de Diderot vous habite-t-il ?

« ÉCHANGE MYSTÉRIEUX »

L’amour de l’ordre n’exclut ni la fantaisie, ni la poésie. Mais peut-être est-ce une certaine forme d’égotisme que de prendre plaisir à essayer de convaincre.

Il y a entre l’orateur sincère et inspiré un échange mystérieux que connaissent aussi les grands comédiens.

Votre Soleil [centre, réalisation, position] de naissance est au lieu de la maison II [argent] : une telle disposition solaire accorde souvent la réussite financière, ou la fortune. Quelle est votre rapport à l’argent ? Puissance virile ? Pouvoir de vivre ? But ultime dans l’existence ? Êtes-vous près de vos sous ou plutôt généreux ?

Je crois qu’on est mieux en bonne santé et riche que pauvre et malade. J’ai été l’un et l’autre et ne crois pas être changé. J’aimerais avoir plus d’argent pour pouvoir faire plus pour les autres. Mais l’argent lui-même n’est qu’un moyen. Ce qui compte, c’est la volonté, le courage, le dévouement.

L’amour. Cette conjonction Soleil-Vénus imprimée à votre naissance fait de vous un séducteur, un amoureux sensible, capable d’idéaliser une relation sentimentale. Avez-vous beaucoup séduit ? Est-ce que les allées du pouvoir politique aident à la conquête des femmes ?

« ESSAYER DE NE PAS FAIRE SOUFFRIR »

Oui, je dois le confesser et en demander pardon comme c’est la mode aujourd’hui. J’ai pris, j’ai donné et tout cela ne sera jamais qu’une trace infinitésimale dans l’univers. Essayer de ne pas faire souffrir.

Votre épouse, Jany LE PEN [17 juin 1932 à 5h20’ à Nice] dispose d’un Soleil en Gémeaux et d’une Vénus en Cancer, le premier étant en conjonction avec votre Vénus, la seconde dans le même élément que la suite planétaire Mercure-Pluton-Lune. Une superposition [en synastrie] favorable pour un couple. Votre épouse vous a-t-elle apaisé ? Avez-vous rencontré l’amour, comme on dit, avec Jany ?

Oui, depuis 25 ans, nous avons eu beaucoup de chance dans notre couple, malgré les avatars de la vie.

Nul n’est prophète dans son pays, dit-on. Pourtant vous l’avez bien été au sujet de l’immigration et plus largement de la déferlante migratoire de populations gagnant l’Europe dont on voit aujourd’hui la réalité, et celle à venir. Que prévoyez-vous pour la suite ?

« LA DÉFERLANTE MIGRATOIRE MENACE »

La déferlante migratoire qui menace l’indépendance et la liberté de la France et de l’Europe est la conséquence de l’explosion démographique qui a fait passer en un siècle et demi la population mondiale de 1 à 7 milliards d’habitants et de la dépopulation de l’Europe.

C’était prévisible mais n’a pas été prévu par ceux qui nous gouvernent. Retrouver la souveraineté et donc la responsabilité de la France. « Moins d’État, mieux d’État ».

Comment voyez-vous l’évolution économique - chômage de masse, industrie, Europe - de notre pays dans les années à venir ?

Les dirigeants de gauche comme de droite ont été aveugles et impuissants. Il faut donc changer de politique, retrouver la souveraineté et donc la responsabilité de la France, moins d’État mais mieux d’État.

Êtes-vous « d’extrême droite » ? Quel est votre réel positionnement politique ?

« FRANCOPHILE, PAS XÉNOPHOBE »

La notion d’extrême droite est d’origine parlementaire, elle désignait la droite de la droite. Ce terme a été diabolisé par les tenants du système dont ils usent et abusent.

La sémantique n’est pas innocente, c’est ainsi que extrême gauche donne gauchiste et extrême droite, non pas droitiste mais extrémiste de droite.

En résumé, je ne suis pas xénophobe mais francophile. La Nation, comme la famille est une notion fondamentale de mes choix politiques.

Vous allez vivre prochainement le troisième retour de Saturne [cycle de 29 ans] de 2015 à 2017, outre à la suite le passage d’Uranus sur votre Mars de naissance. Un état céleste important. Mais laissons cela. Des projets ? En politique ? En librairie ? Allez-vous enfin sortir vos mémoires, dont on peut d’ores et déjà prévoir un succès considérable en librairie ?

Je pense diviser mes mémoires en deux volumes :

1) Des origines à 1972, date de fondation du Front National

2) Depuis 72

Le premier devrait être édité en 2016. pourvu que Dieu me prête vie.

Y a-t-il selon vous une vie après la mort ? Croyez-vous dans la réincarnation au-delà des asticots ?

« PROMIS PAR JÉSUS »

Oui, je l’espère, car cela nous a été promis par Jésus. J’ai peine à imaginer que la vie puisse déboucher sur le néant pour l’éternité.

Le seul problème posé par la réincarnation est celui de la date de la vie qui sera prise en considération. Jeune et beau ou rhumatisant ?

Ave atque vale et custodiat te Juppiter. [2]

— Interview : [3] Marc Cerbère

Marc Cerbère - ®AstresNet
lundi 9 novembre 2015

Notes

[1] Mars en Cancer au Milieu du ciel :Marine LE PEN : 5 août 1968

[2] Adieu et porte-toi bien, et que Jupiter te garde.

[3] interview proposée le 24 septembre ; retour le 8 novembre 2015. Moyen : internet


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61