AstresNet.org
Toute l'astrologie





USA - POLITIQUE - ÉLECTION

Hillary Clinton gagne le vote populaire, mais Trump a été élu

AstresNet.org | mercredi 9 novembre 2016 | par Marc Cerbère


   partager


Article augmenté, les 11, 22 novembre, 17 décembre 2016

L’article publié à chaud le 9 novembre, alors que tombaient les résultats de l’élection présidentielle aux USA, est aujourd’hui augmenté pour un fait qui est important au-delà de ce qui a été qualifié par les médias de « Tornade Trump », alors que ce serait plutôt un vote [par] « Désespoir Trump », et semble-t-il d’après les sources une influence russe...

H. CLINTON MAJORITAIRE EN VOIX : + 2. 833 220

L’annonce de la victoire de M. Trump à l’élection présidentielle aux USA est basée sur le système des grands électeurs, ou collège électoral [290/228], et non sur le vote réel des Américains, ou vote populaire [même sans ferveur]. Or si l’on se place sur la majorité populaire, et donc le peuple américain, on lit ceci :

— Hillary Clinton : 48, 3% | 65M 788 583
— Donald Trump :46, 2% | 62M 955 363

- Soit une différence de 2 millions 800 000 voix environ en faveur d’Hillary Clinton.

- source 1 : Cnn

(JPG)
Hillary Clinton, gagne le vote populaire

Conséquemment, dans le cas d’un scrutin uninominal à un tour, et même très certainement uninominal majoritaire à deux tours, en France par exemple, Hillary Clinton aurait été élue.

- Et c’est ce que nous pensons avoir ressenti - la majorité des voix - lors de la rédaction du prévisionnel au sujet de l’élection présidentielle aux USA.

Après, c’est sûr, la question des grands électeurs, et notamment la répartition d’État à État, nous a échappé : l’erreur aura été de ne pas prendre en compte les dégâts de la mondialisation - mutation technologique, pertes d’usines, chômage, seuil bas d’études, immigration [perte de l’identité blanche,...] face à des populations meurtries, à raison, dans tel ou tel État de l’Amérique. Et finalement, ce qui s’est passé aux USA est de la même veine que ce qui se passe un peu partout, en Europe notamment, entre les gagnants et les perdants de la mondialisation, les seconds n’ayant pas trouvé dans les politiques engagées par leurs gouvernants une solution à leur souci : vivre tout simplement, se reproduire, faire une famille, projeter un avenir pour leurs enfants - avec un « boulot ». Toute l’affaire est là : travail-argent = pouvoir de vivre ; le populisme [Marine Le Pen, Sarkozy, Trump, et bien d’autres] ne prospère que dans les oubliés de la mondialisation. Mais, le souci c’est que ceux-ci sont de plus en plus nombreux - l’espoir et le fait de vivre plus vieux gagnant -, et que seul le suffrage censitaire, s’il était voté, deviendrait finalement un garde-fou de l’élite.

Voilà.

C’était juste une augmentation, disons d’un « demi-plantage » prévisionnel, que recevons sans soucis, mais qui devait être précisé. Oui, parce qu’il ne faudrait pas jeter trop vite le bébé avec l’eau du bain, sachant que M. Trump aura prochainement prise avec le réel du pouvoir - il est armé pour cela avec les deux Chambres -, mais, sauf à mettre le monde dans le chaos avec ses « promesses » de campagne, il lui faudra composer, car si l’Amérique d’après la dernière guerre mondiale a remodelé le monde occidental, s’érigeant en « gendarme du monde », depuis l’opposition Saturne-Uranus [2008-2010], puis le carré Uranus-Pluton [2012-15 + orbe de l’après...], et autres crises multiples sur le globe, ce n’est plus le même scénario, et même certaines mauvaises langues de dire que la Chine, ô la vilaine, serait le grand créancier des USA, et Trump promet de taxer à 45% les importations chinoises. Là, il y a un souci, disons un populisme, mais M. Trump variera souvent, car c’est un signe d’air [Gémeaux] : Tango, Tango.

Certains mails, pour les plus pertinents, nous ont demandé si nous allions publier le thème de M. Trump.

Bien.

Comme précisé le 9 novembre, nous n’avons jamais observé le thème de M. Trump, et pour cause : il a été minoritaire en vote populaire [le peuple, faut-il le rappeler] chez les Américains. Et du fait que les coordonnées de naissances d’Hillary Clinton au niveau de l’heure de naissance étaient « duelles », nous avions signalé la seule date de naissance. Quant à publier « l’analyse » du thème de M. Trump - ce qui nous a été demandé -, notre réponse est clairement non, à moins que la situation se détériore tellement dans ce pays qu’il faille déranger les dieux.

— > l’article du 9/11/2016

Les urnes ont parlé aux USA, et M. Trump a été largement élu 45ème président des Etats-Unis, battant sèchement la candidate démocrate Hillary Clinton. Pour notre part, nous avions publié un article sur son élection, en nous prononçant sur un troisième mandat d’Obama. C’est donc une double défaite, pour la candidate démocrate et pour l’actuel président. Dont acte.

Défiant tous les pronostics, Donald Trump s’est saisi de plus des 270 grands électeurs pour affirmer sa victoire.

L’élection de Donald Trump est-elle une bonne nouvelle pour les USA, et pour le monde ? L’usage le dira. Mais en tout état de cause, le peuple américain a choisi, et cela doit être respecté, surtout entendu.

Diverses études astrologiques rédigées au conditionnel se sont penchées sur le thème de naissance de Donald Trump. Pas nous. Parce que jamais nous n’avons songé à son élection. Peut-être que l’homme, d’ailleurs, est moins lourd dans la réalité que l’image livrée au grand public, et aux électeurs ; plus habile sans doute qu’on aurait pu le supposer. C’est possible. Et si le peuple américain s’est reconnu en lui c’est qu’il doit avoir raison, puisqu’on dit que le peuple a toujours raison.

Marc Cerbère - ®AstresNet
mercredi 9 novembre 2016


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61