AstresNet.org
Toute l'astrologie





Crise financière mondiale : le triangle rectangle Jupiter-Saturne-Uranus des 4, 13, 21 novembre 2008

AstresNet.org | lundi 27 octobre 2008 | par Marc Cerbère


   partager


Depuis l’irruption de la « crise financière » et de son pendant, la récession mondiale, le monde s’interroge. Le beau jouet qui faisait la joie des libéraux purs et durs est fêlé. Nos libéraux étaient, hier encore, acquis à la déréglementation des marchés, apôtres du « laisser-faire », etc..
Alors, dans un premier temps, ils tentèrent de recoller les morceaux - le replâtrage. Dans un deuxième temps, entre interventionnisme à coups de milliards empruntés sur les marchés et nouvelle philosophie moralisante, punitive, de leurs pourtant « anciens amis », nos libéraux veulent « refonder » le capitalisme.
Pourquoi pas. Un nouveau jouet, tout neuf ? Peu probable qu’il soit disponible pour Noël à venir.

Le triangle rectangle que je livre balaie la période des 4, 13, 21 novembre 2008.

(JPG)
triangle rectangle Jupiter-Saturne-Uranus, les 4, 13, 21 novembre 2008

L’Europe s’est fortement mobilisée depuis la mi septembre 2008. Et il faut rendre hommage à notre président, Nicolas Sarkozy, car même si sa politique intérieure est un échec - certes, s’il n’y avait pas eu l’envolée des matières premières, la crise financière, et patati ! patata ! - son « déploiement nerveux », quasi convulsif, offre un semblant rassurant. Alors même avec écran de fumée à coups de milliards, dans le royaume des apparences de M. Sarkozy c’est bien le geste qui compte.
Mais « la crise est très grave ».
Tout le monde le sait ? De plus en plus - avec retard.
Mais pour le coup désormais « on » en est sûr.

Ce triangle rectangle est intéressant car d’une part il entoure l’élection du 44ème Président des USA - Barack Obama selon un prévisionnel mis en ligne en juin 2008 - mais aussi l’annonce, le 15 novembre 2008, d’une réunion du G20 pour examiner les suites à donner à la crise.

Or, un telle figure à sa valeur en tant que la rencontre a été initiée par l’Europe (Jupiter-Saturne) et qu’elle intéresse la situation du capitalisme mondial (Saturne-Uranus) en crise (opposition), mais aussi les aménagements à donner à « l’économie de marché » (Jupiter-Uranus).

Ce triangle rectangle symbolise l’état du monde actuel et les participants, le G20. Rien de plus. Je veux dire par là que « l’examen de la situation" », les « mesures à négocier » tant au présent que dans un proche futur, n’empêcheront pas la récession et ce que j’ai qualifié de « grande dépression 2008-2010 ». Il est trop tard.

Bien entendu, toute crise possède en germe des solutions. Et cette étape du mois de novembre 2008 dégage sa force, à tout le moins une valeur de « représentation » symbolique. Il faut donc « raison garder », mais un trop plein « d’optimisme » appelle d’ores et déjà à la déconvenue.

Les choses demanderont du temps. Le monde doit passer par une étape de « bilan » de « passif », », de « vaches maigres » - Saturne.
Alors ensuite, peut-être.

Il y aurait encore à écrire sur cette crise mondiale, ses conséquences, sa durée, etc., car, bien entendu, j’ai pris position sur le temps de l’opposition Saturne-Uranus 2008-2010 - article de janvier 2008 : ces 2 planètes étaient alors « en orbe » (9° - Uranus:17° Saturne : 8°/Poissons-Vierge) du« processus oppositionnel » faut-il le rappeler -, mais il faut tout de même savoir qu’à sa suite il y a d’autres cycles « tendus », entre quadrature et opposition - mais il y a aussi le « pendant harmonique ».

Il ne faut pas céder au catastrophisme ni à une vision apocalyptique. Il s’agit avant tout d’un« schéma cyclique symbolique », mais c’est de fait : les « convulsions du monde » tendent à manifester le latent symbolique, et donc à créer des« événements ».

En tout état de cause, l’opposite Saturne-Uranus verra monter tensions et insécurités : il est probable que le « secteur de la sécurité » des biens et des personnes est un créneau porteur qui ne connaîtra pas la crise. En effet, pour ma part, je ne crois pas à un « nouveau courant des solidarités » - en soi - mais plutôt à un repli vers un « individualisme exacerbé », une « défiance », une « peur de l’autre » - tendance sociale paranoïde.

On assistera donc à une montée « des idées autoritaires » - pendant d’une « moralisation du système », de la « règle »... - au long de ce cycle Saturne/Uranus, même si les « aides » financières internationales se multiplient - à raison. Tout ceci n’est qu’un masque.
Cette nouvelle lame de fond - tensions/contractions à venir - dont les « couches populaires » - de part le monde - symbolisent et le réservoir et l’agent catalyseur sera, espérons-le, jugulée par d’autres formations de« cycles planétaires de détente » - conjonction Jupiter-Neptune en Verseau, 2009, par exemple. Mais l’addition sera salée : les états débiteurs, se secourant les uns les autres, devront bien, tôt ou tard, tirer le bilan. Et devinez qui paiera ? « Eh bien nous, les peuples, c’est entendu ».

Pourtant, d’une nécessaire solidarité - vers le Sud notamment - Il faut s’en convaincre, tendre vers.
Je reviendrai, ici ou ailleurs, sur ce temps mondial au-delà de 2010.

Marc Cerbère - ®AstresNet
lundi 27 octobre 2008


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61