AstresNet.org
Toute l'astrologie





Elections législatives françaises 2007

Quelle majorité ?

AstresNet.org | jeudi 31 mai 2007 | par Marc Cerbère


   partager


Les élections législatives françaises auront lieu les 10 et 17 juin 2007. Elles devront confirmer ou infirmer le courant né de l’élection présidentielle du 6 mai : la victoire de Nicolas Sarkozy. Du point de vue astrologique, notamment cyclique, L’UMP confirmera-t-elle son poids sur le paysage politique français ?

(GIF)
legislatives_france_10_17_juin_2007
Figure des législatives françaises les 10 et 17 juin 2007 - 20H Paris

La victoire du libéralisme à la française

Pour comprendre le visage prochain de la nouvelle chambre parlementaire, il faut revenir au symbolisme qui a participé à la franche victoire de M. Sarkozy au soir du 6 mai 2007. La légitimité de cette élection est au profit du cycle trigonal (orbe de 2 minutes) Jupiter-Saturne, symbolique et de "l’Europe libérale" [1] et d’une économie de "Droite libérale" [2] dont, peu ou prou, se réclament notre actuel président de la République. Pour schématiser, M. Sarkozy est proche, en partie, des idées économiques, voire morales, d’un Adam Smith [3] (économie de l’offre, liberté économique et État protecteur), à quoi on peut ajouter, comme sources d’inspiration, les politiques menées par les néoconservateurs américains, M. Silvio Berlusconi pour l’Italie, M. José Maria Aznar en Espagne. Nul doute que les partisans de M. Sarkozy sont impatients de voir appliquer toutes les promesses de campagne électorale, mais ces partisans devront aussi compter avec les "contraintes" imposées par l’Europe, ses directives. Des "dilutions", "réajustements", certains "abandons" sont à prévoir.

Au vrai, à l’étude des astralités de M. Sarkozy, il m’est apparu qu’au-delà de la passion de l’exposition médiatique - voire de "l’exploit médiatique" - et du "culte de l’agir et du résultat" (position dominante de Mars au Descendant dans sa figure de naissance), une extrême émotivité et une charge d’anxiété l’habitaient, à quoi s’ajoute un vrai scrupule du "bien faire". Pour avoir été consulté assez régulièrement par le passé en Haute-Savoie par des élus locaux et régionaux, alors que j’étais détenteur d’une chronique astrologique se souciant d’astrologie politique et mondiale dans les colonnes de la presse régionale (Le Messager), de tels segments psychologiques ne me surprennent pas chez le politique. En revanche, le souci d’une application scrupuleuse de ses promesses et le recadrage systématique du discours politique de tel ministre, s’il s’éloignait de la ligne promise - on l’a vu pour la question de la récupération des intérêts des emprunts - peuvent peser dans la conduite des affaires, tant au niveau d’une contestation de masse qu’au chapitre des résultats que donneront les mesures. Ici et là, du partisan à l’opposant, l’anxiété risque d’être partagée, et la politique en cause de qualité douteuse... Je reviendrai plus largement sur les astralités de notre président dans une autre étude ; laissons-lui, pour l’heure, le bénéfice d’un "apprentissage présidentiel" et la faveur de l’état de grâce qui, comme je l’ai écrit ailleurs, s’altèrera dès l’automne...

Teutates [4] (Mars) : la vague tribale umpiste du 10 au 17 juin

(GIF)
sarkozy + 10 juin 2007
Ciel de naissance de Sarkozy + cycles : Mars/Jupiter/Saturne

Mars le valeureux, le triomphant, est sans conteste la vedette planétaire des élections législatives françaises, d’autant plus qu’il est en force (domicile) au Descendant (contrat, mandat) du président Sarkozy. En outre, une conjonction Lune-Mars se forme le 10 juin à 20H08’ - répétition de l’aspect natal, le retour de révolution lunaire ayant lieu la veille, le 9.

Mars va du 19° Bélier, le 10, à 24° du signe le 17 juin. Il sera au double trigone (le 10) de Jupiter et Saturne, puis dans l’orbe trigonal (le 17). Ce transit affirme la mobilisation de l’électorat de l’Ump et donc le soutien au nouveau président. Il s’agit bien d’un allant de la tribu umpiste - voir l’analogie avec Teutates et la "tribu".

Cette élection confirme le poids de la Droite libérale - avec ses composantes - à l’assemblée nationale. Selon ma compréhension du symbolisme, la victoire se dessine dès le soir du 10 juin (conjonction Lune/Mars trigone Jupiter/Saturne), le second tour, le 17, confirmant cette vague - même si un cycle lunaire particulier peut rendre la répartition des sièges plus homogène dans le clivage Droite/Gauche, et en un sens ragaillardir le PS.

Faut-il s’en réjouir ? A priori oui, car le pouvoir en place aura toute latitude pour affirmer nombre de ses réformes. Mais, à observer les cycles à venir, notamment la "boucle de Mars" à la rentrée - j’y reviendrai dans une autre étude prévisionnelle - il est clair qu’un "choc en retour" doit être attendu, tant par des débats agités, la sourde contestation - la colère rentrée d’une foule - puis la déclaration d’une contestation affichée dans la rue, à tout le moins de blocages. Nous entrerons alors vraiment dans cette "France d’après" et dans un face à face entre les forces de conservations et celles qui entendent, selon leurs idéaux, réformer la France. Entre affirmations, négociations, reculs, re-négociations, compromis, l’automne et l’hiver seront chauds, c’est assez clair. Et ce revers, c’est aussi une certaine faillite du système représentatif français par la non présence d’élus de tendances électorales diverses au Parlement, d’où la révolte de cette "minorité" exclue, une minorité qui finira par compter en projection dans la rue.

Et le mouvement de François Bayrou ?

Comme je l’ai écrit avant le 1er tour de la présidentielle du 22 avril, la position du Mars Cancer de F.Bayrou (retour solaire anniversaire 2006/2007) signalait la perte du contrat (chute de l’astre au Descendant) et donc son absence au second tour de cette élection. Depuis, F. Bayrou a vécu un autre anniversaire et donc un autre retour solaire s’est formé (2007/2008). Néanmoins, la "force électorale" s’étant constituée au cours du précédent retour solaire, le même symbolisme est concerné pour les législatives, d’autant plus que le Mars/Bélier des législatives sera à la quadrature de son Milieu-du-ciel et Vénus. Cette quadrature du régent du Descendant, Mars (l’opposé à soi) à Vénus (régente de l’ascendant - soi) n’est guère propice à une victoire sur l’adversaire, Mars étant en domicile et extrêmement puissant, disposant donc de Vénus.

Il ne m’est évidemment pas permis de "compter" le nombre de députés envoyés à l’assemblée de la tendance du Mouvement Démocrate, mais compte tenu de la faiblesse du symbolisme il est peu probable que ces députés soient en nombre suffisant pour constituer un groupe parlementaire. D’ailleurs, F. Bayrou, vraisemblablement réélu, va connaître une étape difficile, à tout le moins un frein à l’expression, à l’initiative, à l’autorité, etc., à compter d’octobre 2007 avec la quadrature de Saturne par la Vierge sur sa conjonction Soleil/Mars Gémeaux par le secteur VIII (crise), des aspects financiers n’étant pas exclus. Mais l’homme est combatif, argumenté et, pour tout dire, plaisant, magnétique ; il reviendra.

Dès lors, nous allons vers une assemblée bipolaire dans le même sens que le schéma de la présidentielle, Droite/Gauche [5] - avec une majorité umpiste et assimilée.

Le sympathique Mouvement Démocratique (Le MoDem) constituera surtout une "opposition extérieure constructive"- le fameux réservoir de voix : Mars en chute en Cancer du retour solaire 2006/2007 de F.Bayrou - qui aura son utilité et sa "voix" à la rentrée 2007 lors de la boucle de Mars en Cancer. Et, bien entendu, il s’agit pour F.Bayrou de préparer les municipales et surtout la prochaine échéance de 2012.

Marc Cerbère - ®AstresNet
jeudi 31 mai 2007

Notes

[1] 1. Ce cycle est important pour l’Europe et le devenir des peuples. Il pèse et pèsera lourd d’un proche comme d’un plus large demain ; sa force pose la question du renvoi des forces antilibérales au rang de mouvement d’idées,d’un certain idéal de société, pour ne pas dire d’un "club d’initiés" avec pour tentation de refaire un monde qui se fera malgré eux.

[2] 2. L’apport du cycle Jupiter-Uranus en phase de quadrature a permis un "ralliement" par le vote d’une partie importante de la Droite nationaliste, le FN. Je l’avais d’ailleurs signalé dans l’étude sur le 1er tour du 22 avril 2007, soit en apport direct sur M.Le Pen, soit en déplacement sur M. Sarkozy.

[3] 3 Adam Smith - 06 juin 1723 est né sous l’orbe d’une conjonction Jupiter-Saturne (orbe 8°), l’aspect exact se formant le 5 janvier 1723. Notons que M. Sarkozy possède un trigone Jupiter-saturne à la naissance, outre la conjonction Jupiter-Uranus (l’économie capitaliste ou/et l’économie de marché).

[4] 4. Teutates est dérivé du mot celtique désignant la tribu (tutä, touta, töta) et ce "dieu de la tribu" ce "Tribal" est assimilé au dieu romain de la guerre, Mars, sur plusieurs inscriptions gallo-romaines (Mars Toutatis) La tribu étant une formation militaire autant que politique, son dieu est le dieu guerrier des Gaulois. - In Les dieux de la Gaule. Paul-Marie Duval. Ed. p.b.p. 1976

[5] 5. En pleine opposition Saturne-Neptune, le groupe parlementaire des communistes paraît bien menacé : son absence est donc plus que probable.


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61