AstresNet.org
Toute l'astrologie





Fillon, élu président de l’UMP

AstresNet.org | samedi 17 novembre 2012 | par Marc Cerbère


   partager


Note du 19 novembre : je maintiens cette prévision : Fillon s’est fait voler la victoire.


(JPG)
Fillon, président de l’UMP

Les « militants » de L’UMP élisent leur président les 18 et 25 novembre [second tour dans le texte, car il n’y a que deux candidats] après la défaite de Nicolas Sarkozy, chef de l’Etat de mai 2007 à mai 2012, et président de l’UMP. J. F Copé [5 mai 1964] a été nommé secrétaire général de l’UMP le 17 novembre 2010 en remplacement de Xavier Bertrand [21 mars 1965]. La création de l’UMP remonte au 17 novembre 2002.

Le « mandat » électif en jeu est, non pas celui de secrétaire du parti [J.F. Copé] mais celui de président de l’UMP [N. Sarkozy - 28/01/1955].

CONSULTATIONS ET ELECTIONS A REPETITION

La séquence électorale de l’UMP ressemble à un tourbillon capable d’étourdir - surtout diviser - le plus aguerri d’entre les militants : ainsi le président de l’UMP sera désigné entre le 18 novembre 2012, puis rebelote en 2015 et primaire ouverte en 2016, outre qu’entre temps les élections municipales et régionales se tiendront entre 2014-15.

COPE ET FILLON, UNE EQUATION COMPLEXE

L’observation, du strict point de vue astrologique, des thèmes de naissance de Copé et Fillon relève d’une équation complexe, savoir :

— Le ciel de F. Copé [5 mai 1964 à 14h20’, Boulogne-Billancourt], comme de Fillon [ 4 mars 1954 à 21h15’, Le Mans], « affiche » une valorisation commune de Jupiter en Gémeaux : culmination de Jupiter au lieu du Milieu du ciel [Copé] et retour de Jupiter céleste sur Jupiter radix [Fillon].

Et c’est ce qui fait dire à Alain Duhamel, sur RTL : « Il y aura un vainqueur mais celui qui dit aujourd’hui qu’il connaît le nom raconte des histoires pour une raison très simple qui est que tous les sondages, nombreux, qui ont été faits ont tous été faits auprès des électeurs de l’UMP. »

- Ainsi, quelle est la disposition planétaire la plus représentative d’une victoire de l’un ou de l’autre, le Jupiter céleste culminant de Copé ou le retour du Jupiter céleste au lieu du radix de Fillon ? Pas facile, en effet.

LES FORCES PLANETAIRES COPE/FILLON

— Du côté du ciel de naissance de M. Copé, il y a pour tout dire au temps de l’élection, exception faite du Jupiter culminant [valorisation] en Gémeaux au lieu du Milieu du ciel [ce qui n’est pas mince], un certain vide planétaire avoisinant ; c’est peut-être ce qui explique que le « copéisme » n’existe pas, qu’il n’est qu’un mimétisme du « sarkozisme ».

NEPTUNE ENVELOPPE LE CIEL DE FILLON

— Du côté du ciel de naissance de F. Fillon, il y a le retour de Jupiter céleste [boucle] au lieu de Jupiter de naissance en Poissons, surtout la promesse en orbe de l’avant de Neptune céleste en Poissons qui va à la conjonction, entre 2014 et 2017 de la triplice [3] planétaire de naissance : Mercure, Lune, Soleil, le milieu de 2014 se révélant avec un Jupiter en Cancer au Milieu du ciel. Et entre les deux temps [ fin 2012-13] le retour de Saturne en Scorpion [et pour l’actuelle plage, un orbe de trigone Saturne à Mercure de naissance]. Cependant, ces trajectoires planétaires ne vont pas sans des tensions ce cycles mêlés.

Ce Neptune en Poissons, au trigone de Saturne en Scorpion, appelle tout autant à une forme de fédéralisme [mot tabou en Europe, mais en voie de] qu’au rassemblement, à la communion [Neptune = les Poissons, l’Eglise catholique - avec Jupiter] et apparaît dès lors en affinité avec le discours de M. Fillon [qui masque alors l’Uranus culminant, plus tendu, plus à droite, de son thème de naissance] ; disons que c’est un déplacement symbolique.

Bien sûr, on me dira que pour bien des raisons, dont une est encore la phase de deuil de Sarkozy, ce champion terrassé, Fillon peut échouer en novembre 2012 et gagner le prochain congrès en 2015, puis la primaire ouverte en 2016. J’ai envisagé cette hypothèse, mais je pense que l’UMP ne peut pas se permettre une confusion d’appréciation de la ligne politique [en interne, la division existera] à quelques mois des municipales, outre le besoin de la confirmation d’un « leader naturel » en 2015, 2016, surtout en projection sur la présidentielle de 2017, parce que le parti est tout de même le grand perdant de précédentes élections.

QUI EST LE PLUS A DROITE ?

— F. Fillon avec un Uranus culminant [Milieu du ciel].

— J.F. Copé apparaît plus comme un « libéral » : Mercure-Jupiter-Soleil en Taureau ; la droite radicale n’est pourtant pas loin avec Uranus en orbe, peu ou prou de 7°, du lever, outre un orbe de l’avant de la conjonction Uranus-Pluton [1ère phase le 9 oct. 1965], qui s’inscrit dans la radicalité de M. Copé - au moins dans le verbe.

Mais, pour faire simple, l’un est l’autre sont évidemment de droite. Fillon est cependant plus « tendu » [Uranus culminant] que Copé, davantage dans la réactivité, le populisme, le verbe mordant [conj. Mercure-Mars], le mot « rassemblement » allant à Fillon [Poissons = la communauté].

LE PLUS POLITIQUE

— F. Fillon [Uranus à la culmination] ; c’est aussi le « réformateur ».

FILLON, LE RECOURS A DROITE ?

Conséquemment à ce qui a été versé plus haut, il est permis d’écrire que F. Fillon sera élu président de l’UMP, et que la lame de fond neptunienne [Neptune] vers la triplice Mercure-Lune-Soleil ne peut que participer à un écho dans la conscience collective pour d’autres consultations électorales à venir, même si ce Neptune peut vouloir dire autre chose que la politique, autre voie, autre sujet, qu’une autre personnalité droite peut se lever dans l’avenir, et qu’il ne sera pas exempt de tensions, l’autre face de son symbolisme étant le ressac ; rien n’est donc encore figé dans l’avenir.

Marc Cerbère, 17 novembre 2012

Marc Cerbère - ®AstresNet
samedi 17 novembre 2012


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61