AstresNet.org
Toute l'astrologie





France 2008-2010 - Une mutation difficile

AstresNet.org | vendredi 22 février 2008 | par Marc Cerbère


   partager


1ère partie : France 2008

Tout était acquis, tout était prévu, les augures médiatico-politiques se montraient presque arrogants d’un trop plein d’optimisme. "On allait voir ce qu’on allait voir ! Nicolas Sarkozy créerait un "choc de confiance" ! "atomiserait" la croissance ! le chômage de masse serait éradiqué ! la France retrouverait sa toute première place dans le monde !

53% des français « achetèrent » ce projet politique , le 6 mai 2007.

Aujourd’hui, mauvaise passe pour l’actuel locataire de l’Élysée après seulement 9 mois d’accès aux affaires. Chute de popularité et défiance dans les sondages - voir l’étude sur boucle de Mars publiée en août 2007.

Quelle suite du feuilleton élyséen pour 2008 ?

A la suite de l’étude sur « La grande dépression 2008/2010 » en France nous entrons tout doucement en crise sérieuse en orbe du second semestre, mais plus particulièrement à compter du dernier trimestre 2008. J’écris « tout doucement » parce que le cycle trigonal Jupiter-Saturne (cycle de l’Europe libérale) "amortit" pour un temps les effets de l’opposition Saturne-Uranus plus concentrée sur les USA.

Autant dire que les objectifs et prévisionnels de croissance prévus par le gouvernement et claironnés tant par M. Fillon que Madame Lagarde ne seront pas au rendez-vous, mais à la baisse. Idem en ce qui concerne les mauvais résultats du commerce extérieur.

Nouvelles et « vives » inquiétudes quant à la tenue de nos engagements pour atteindre l’équilibre budgétaire en 2010, « si les conditions cycliques le permettent » : sous un ciel d’opposition Saturne-Uranus, les belles intentions tirent à hue et à dia. .

(GIF)
France 2008_2010
France 2008-2009-2010 : "Une mutation difficile"

Les conséquences de’ l’opposition Saturne-Uranus

D’après les cycles planétaires en cause et à la suite de la Boucle de Mars, une crise du régime politique, c’est à dire du gouvernement face aux forces vives du pays, à ses attentes, tendra à éclater à l’automne 2008 - avec des germes possibles entre fin mars (quadrature Soleil-Mars) et avril 2008 . Il est à craindre que le cycle Saturne-Uranus précipite notre pays dans une crise de grande ampleur au sens politique, économique et institutionnel, avec à la clé des désordres et troubles sociaux.

J’observe que ce cycle d’opposition Saturne-Uranus s’étale entre 2008-2010 : la crise de forte ampleur précitée - avec son 1er cap à l’automne 2008 - doit être assimilée comme capable de rebondissements et de séquences tout au long de l’opposition, sa force allant vers un pic plus nous nous approcherons de 2010.

- Inflation [1] toujours préoccupante.

- Détérioration du pouvoir d’achat.

- Immobilier : baisse, contraction achat/vente.

- Crédits : les banques seront de plus en plus frileuses et draconiennes pour l’obtention de prêts, financements, aides. Tendances au contrôle, au repli.

- Nouveaux scandales financiers. Dérèglements. Outrance.

- Délocalisations, plan de restructuration :ça continue.

- Moral des ménages en berne. Frustration de « l’Homo-consommatus » - et ça c’est dangereux.

- Chômage : effet de yoyo, chiffres approximatifs, intox. Précarité accrue des contrats.

- Surendettement , charges des particuliers : en hausse.

- Etc. - du clignotant orange au rouge.

Sarkozy : le choc de la défiance

- Un prochain remaniement ministériel - largement annoncé par les médias mais qui ne pourrait être qu’un "réajustement" : en effet, le cycle Jupiter-Neptune ne montre aucune phase franche - ne changera rien à la situation, mais risque par contre d’alimenter les critiques sans apporter de solutions probantes au fil des mois à venir. Ici encore on annonce, on infirme, bref on "teste". Jusqu’à quand pourra durer ce cinéma ? Il faudra bien un jour commencer à parler très sérieusement du "bilan" ; d’ici là le gouvernement, en nous étourdissant, gagne du temps.

- La mise en avant du chef de l’Etat - son souhait déclaré - et la gestion des affaires par les ministres les plus exposés seront de plus en plus contestées par l’opinion. Quelque chose est brisé depuis « la boucle de Mars de l’automne/hiver 2007 » : un cycle qui laisse des traces durables dans la mémoire collective. Délicat pour Nicolas Sarkozy de revenir au niveau de popularité de cet hier électoral triomphant qui lui semblait durablement acquis. La phase d’opposition Saturne-Uranus entre 2008/2010 n’augure pas d’une remontée "franche" de sa popularité mais bien de sa mise en danger politique et de l’aggravation de la situation, au risque de la rupture de banc.

- Une opposition au pouvoir tendra à s’installer insidieusement, au goutte à goutte, au sein même de la propre famille politique du chef de l’Etat. Une sorte de fronde , marginale pour l’heure, tendra à s’organiser comme une recours éventuel pour 2012. Comme je l’ai écrit dans l’article au sujet de son élection, "accéder au pouvoir avec un Pluton venant de XII et passant au Fond-du-ciel influence dans le sens du pouvoir-épreuve et sous-entend une opposition politique au sein même de sa famille politique".

- Des voix se lèveront de plus en plus dans notre pays pour estimer que « Nicolas Sarkozy n’est pas à la hauteur de la fonction de "chef de l’Etat ». Et ses voix porteront écho à une opinion publique inquiète et proche du "retournement" de son vote passé (2007). Cet état de l’opinion devrait être pris très au sérieux par le gouvernement, car les tensions de l’opposition Saturne-Uranus sont capables de soulever des contestations et des mouvements de forte amplitude, allant à une majorité de blocage du pays - et ce bien au-delà de 2008 : « année de prémices de graves troubles. » - rappel bien utile.

Ces lignes dépassent d’ailleurs le cadre du cycle 2008 et peuvent s’entendre sur toute la durée de l’opposition Saturne-Uranus (2008-2010), d’autant plus que ses phases se « rapprocheront » pour former un triangle isocèle dissonant sur les axes As-DS-MC du chef de l’Etat : l’épreuve au pouvoir - L’orbe donné doit être assez large au long de cette opposition car l’heure de naissance de M. Sarkozy peut varier de quelques minutes : le degré de son Ascendant aussi.

Un tel cycle ainsi placé sur les angles du thème de naissance d’un chef d’État est très préoccupant pour le pouvoir - ses engagements, ses résultats, sa durée - comme pour la nation - les conséquences de l’action du gouvernement, mais aussi du climat international. Mais - car il y a un mais - ce cycle passera. D’autres cycles succéderont alors. Et de ceux là, j’écrirai toute la signification, en son temps.

Les réformes : Uranus

Depuis la campagne électorale de 2007, puis l’élection de Nicolas Sarkozy, on nous martèle le mot « réforme » .

En dehors des réformes, point de salut !

C’est possible. On veut bien y croire. On s’étonne pourtant de la multiplication de « commissions d’experts » aussitôt réunies, aussitôt contestées. Autre question : pourquoi « la plateforme de gouvernement de l’UMP », préparée de longue haleine selon les dires de leurs auteurs, n’est-elle pas capable de répondre au contenu des réformes annoncées ? Le gouvernement Fillon serait-il arrivé à Matignon dans la plus pure improvisation ? Sinon pourquoi ces multiples commissions ? Pour gagner du temps ?

- La position d’Uranus en trigone respectifs des Uranus de naissance de M. Sarkozy et M. Fillon symbolise la poursuite des réformes pour notre pays, leur volonté en ce sens. Mais l’opposition Saturne-Uranus signale des blocages entre le conservatisme (Saturne) et le changement (Uranus) d’où une tension préoccupante des groupes sociaux concernés. L’équilibre sera difficile à trouver d’autant que le trigone Jupiter-Saturne incline à la poursuite des « politiques libérales » avec l’incertitude qu’elles engendrent et les précarités à venir en terme de durabilité de l’emploi, de protections sociales et de la nécessité de ce « toujours plus quelque chose »...

Note :

Dans ce « tourbillon politique », le gouvernement aura tout de même du mal à sortir d’un choc des contraires : d’un côté les intentions d’une politique à inclinaison libérale, de l’autre un "souci" - au moins en paroles - d’un interventionnisme d’État. A tenter de « ménager la chèvre et le choux », de « déshabiller Pierre pour habiller Paul », de faire le grand écart entre les uns et les autres, enfin à se disperser de projet impulsif en projet impulsif, M. Sarkozy peut connaître une politique inadaptée et donc voir son rêve d’un redressement s’effondrer.

- Au sujet de M. Fillon (4/03/1954), les sondages lui sont pour l’heure plus favorables qu’au chef de l’Etat. Uranus transite sa conjonction Soleil-Vénus en Poissons et se trouve au trigone d’Uranus de naissance au Milieu-du-Ciel, d’une part, et, d’autre part M. Fillon ne fait qu’exécuter les décisions politiques de M. Sarkozy qui a bien expliqué qu’il serait seul responsable devant les français. Et les français l’ont bien compris.

Je trouve, pour ma part, M. Sarkozy trop généreux et quelque peu masochiste : il devrait se reprendre et laisser M. Fillon se faire lyncher par les sondages et les médias. Ce « complexe d’Atlas » est un handicap majeur pour le chef de l’Etat. Et puis, pourquoi devrait-il se justifier ainsi ? Par quel mécanisme de culpabilité ? Inconsciemment, à qui veut-il faire plaisir ? A quelle image ? A la Mère ? Au Père ? Au Saint-Esprit ? A Dieu ? Que sais-je ? Le chef de l’Etat est un personnage que je crois complexe, trop sans doute pour des électeurs qui pensent avant tout à leur porte-monnaie, la particularité des français étant que les mentalités sont majoritairement à Droite, mais à Gauche côté du « réflexe consommateur », lorsqu’il achète, par exemple, des articles made in China au lieu de privilégier des marques françaises.

— On peut pas se les payer les marques françaises ! Trop chères ! Casse-toi, pôvre con !... Tes discours !... qu’il gueule Dupont Machin, français moyen, sarkoziste hier encore.

Je comprends. Moi-même, la semaine dernière j’ai acheté 10 paires de chaussures Luca Di Montalcino « made in China » à 5€ la paire ! Au Super U de Port-La Nouvelle, vi Monsieur ! D’accord, c’était les soldes. A mon âge, j’en ai pour 10 ans, d’autant que je ne grandirai plus des pieds. Et franchement, ça vaut des « pompes » à 60 ou 80€ (j’en possède). Donc là, on a un gros problème. Au vrai, le danger pour nous autres européens, c’est moins l’Islam, l’Iran, etc., que la Chine., l’Inde aussi. Il faudrait réagir M. Sarkozy, ne pas faire seulement semblant avec les mots. Et réagir vite, s’il est encore temps. En avez-vous d’ailleurs le pouvoir ?

Mais pour revenir à M. Fillon, « l’usure sondagière » apparaîtra clairement au cours de 2008 et notamment dès la rentrée avec la phase oppositionnelle Saturne-Uranus qui frappe son Soleil de naissance : son étoile va pâlir - comme la plupart des membres de ce gouvernement.

Le terme de "politique de rigueur" étant tabou, le gouvernement jouera avec des "mesures masquées", mais en définitive, outre un nécessaire assainissement des politiques publiques - légitime- peu ou prou le redressement engage à la rigueur , à "« l’effort »" (Saturne). Bien que je songe que les choses seront moins perceptibles au plus grand nombre, en 2008, il est clair qu’elles deviendront probantes tout au long de cette grande opposition Saturne-Uranus 2008-2010. Mais, comme une annonce d’une politique de rigueur ruinerait les ambitions de ce gouvernement, « le remède » sera distillé au goute à goutte ou de façon homéopathique, si l’on préfère. Quelques masochistes approuveront : ils seront de plus en plus minoritaires. -)

La Présidence française de l’UE

Elle prendra effet au 1er juillet 2008 et pour six mois. Monsieur Sarkozy piaffe d’impatience d’y jouer son rôle. Il a en effet de beaux projets pour l’Europe.

Peu de leviers décisionnels sont pourtant à sa portée. Mais il ne manquera pas d’ouvrir des débats, de lancer des idées. Tout cela lui ressemble.

Cela posé, le tempo de cette présidence est influencée par le trigone Jupiter-Saturne. C’est un cycle important en tant que positionnement de l’ensemble des pays membres face au reste du monde. Avec l’orbe de l’opposition Saturne -Uranus (exacte en nov.2008) les questions et les tensions relatives à la crise financière et à son impact sur les économies européennes devraient occuper nos experts de longs moments. Idem pour la PAC (agriculture = Saturne), sans compter avec l’immigration aux portes de l’Europe et sa régulation (Saturne) face au mondialisme (Uranus) : qu’on appelle d’une façon paradoxale "un monde ouvert".

Un dernier mot

Une internaute, amie de l’astrologie, a bien voulu m’écrire en me demandant de préciser si notre pays va se « redresser » :

— En 2008, il faudra encore attendre, c’est de la stagnation, mieux de l’aggravation et du dommage dont il s’agit. Que nos « experts », au lieu de se « tortiller » sur leur chaise de velléité en velléité intellectuelle, de nous étourdir avec la méthode Coué, de stigmatiser les uns, les autres, adoptent les solutions économiques adéquates. Les responsables, ce sont eux : les gens qui savent, ou qui devraient savoir. Un des problèmes majeurs de notre pays c’est que nous n’avons pas d’homme d’État d’envergure et que lorsque la France a rencontré des Barre, Juppé, ceux-là ont été écartés. Dommage.

Marc Cerbère - ®AstresNet
vendredi 22 février 2008

Notes

[1] ou stagflation, ou déflation


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61