AstresNet.org
Toute l'astrologie





De G.W. Bush à Barack Obama

AstresNet.org | mercredi 5 novembre 2008 | par Marc Cerbère


   partager


En France la victoire du sénateur Barack Obama tombera dans la nuit. Pour l’astrologue, elle était acquise.

Une page se tourne aux USA. Il était temps.
J’observe que le peuple américain a cela de formidable : il sait très exactement prendre la bonne direction pour l’avenir de son pays. Contrairement aux « experts » et autres « déclinologues », je pense que ce pays à encore bien des années d’avenir devant lui- mais l’opposite Saturne-Uranus marque un temps de crise sérieuse.
Certes, il y a la Chine, L’Inde, le Brésil, etc. - autres pays émergents - mais il ne faut pas, à mon avis, enterrer trop tôt l’Amérique car elle a déjà prouvé sa capacité à rebondir, hier comme demain.

La question qui se pose est : " Qu’elle sera l’option choisie par l’hyperpuissance - USA - dans les « convulsions » du monde, d’un moyen terme à venir ?
Bonne question, hein ?

La parenthèse française, moins reluisante

Peut-on en dire autant en France ? Certes non.
Pas d’homme d’Etat chez nous. Depuis les R.Barre, F. Mitterrand, plus personne. La stature, je veux dire.
Choix par défaut en 2007.
Ségolène Royal, un regret ? Allons ! on éclate de rire.
Valls ? Peillon ? Montebourg ? Des opportunistes.

J.F. Copé, « à droite », peut-être. Le seul, pour l’heure, à mon avis.
Tout de même, c’est douloureux, accablant - et dangereux - ce manque d’homme d’Etat dans notre pays : que des avocaillons, du blabla quoi.
Oui, car on ne sera ni au rendez- vous de 2010, ni de 2012...
Question des déficits, la hausse, la dérive !... la récession...

Imaginer l’avenir

Le Président Barack Obama, entre mythe, rêve et réalité pour demain, devra résoudre les problèmes intérieurs des USA - grave crise financière et récession déjà ou en cours - et interaction au monde multipolaire d’une Amérique qui aspire toujours au leadership mondial.
Le candidat a beaucoup offert côté « espoir » et « changement » tout au long de sa campagne : cascade de générosité.

Le président Obama anticipera vraisemblablement un discours d’un pays en proie aux difficultés, des lenteurs, des priorités à dégager, bref une demande du « temps au temps » (Saturne).
Au vrai, ni le président Obama ni la chambre des démocrates ne possèdent de solution idoine à la « Grande dépression 2008-2010 ». Navigation à vue sous fond de pragmatisme - ô logique, quand tu nous tiens !
Il faut « discuter », « négocier » entre « experts »... offrir des« possibles » aux peuples - pluriel, car il est question d’une crise mondiale.
Mais, le changement, l’espoir, etc. - leurre de l’onction politique - favorisent l’adhésion des peuples : la « croyance ».
Voilà donc le nouvel opium du peuple américain : « hope », « change », « yes we can », etc. Pour ma part, j’y trouve un réservoir positif - même si l’esprit critique est utile.

Cela posé, il est clair que la figure de naissance du président Obama possède une configuration uranienne (Soleil-Uranus) extrêmement puissante, signe « d’anticipation », de « réforme », de « modernité », « d’originalité », « d’évolution » et de « tension extrême » vers le but à atteindre, l’empreinte de la trace historique, etc.
Pour avoir entendu et vu - sur l’Internet - les interventions du président Obama, j’ai ressenti une super bonne impression ; on aimerait en dire autant de nos dirigeants français.

Mais il décevra forcément, à terme, tant la « charge des attentes » est énorme. Pour l’heure, et pour un temps, l’aura du succès l’accompagne.
Son arrivée au pouvoir, contrairement à l’honorable sénateur J. MCcain, évitera au monde - pour l’heure - la « der des der ». C’est déjà ça.

Bon courage, M. le Président.

Marc Cerbère - ®AstresNet
mercredi 5 novembre 2008


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61