AstresNet.org
Toute l'astrologie





Université d’été du PS : en attendant Godot

AstresNet.org | dimanche 29 août 2010 | par Marc Cerbère


   partager


(JPG)C’est sous l’orbe d’une conjonction Vénus-Mars en Balance que s’est tenue l’université d’été socialiste les 27, 28, 29 août.

En astrologie politique, une telle conjonction lie séduction et combat militant : agressivité et désir de conquête cherchent et trouvent une expression sociale aux fins de séduire un auditoire, un électorat, etc.

Comme tout un chacun a pu le voir ou le lire dans les médias cette manifestation a été jugée de bonne facture, « réussie » ; ainsi du slogan d’une unité socialiste acquise, de l’ardent désir de proposer un autre contrat social dans cette France qu’on aime, un nouvel espoir, de résoudre autrement l’insécurité, et même un emprunt au discours de Sarkozy : « nous ne vous décevrons pas », etc. C’était Martine Aubry à l’heure de son discours de ce dimanche. Un discours de forme percutant, bien applaudi, sorte de prélude au sacre de future candidate, mais sans grand contenu programmatique - ce n’était pas forcément le but. La voie de la candidature de Martine Aubry en 2012 est toute tracée.

Au-delà de « l’unité », des leaders socialistes aiguillonnés par de bons sondages d’opinion qui s’essaient, pour les uns, à des manœuvres (Mars) feutrées (Balance) ou, pour les autres, à des insinuations plus menaçantes (Mars) quant à de possibles retournements d’engagements - Soleil en chute dans le signe de la Balance : double volonté, double conscience, double engagement, « double je »...- Au cas où.

Au cas où François Hollande parviendrait à se maintenir dans les sondages, voire à grimper encore ; au cas où Pierre Moscovici devrait y aller si le chef du courant de la sociale-démocratie renonçait à traverser l’Atlantique pour faire des mimis sur le cul des vaches françaises et convaincre la France profonde de voter socialiste ; au cas où Ségolène Royal jugerait les règles des primaires socialistes mal ficelées - ou trop bien ficelées ! - voire même si le programme de gouvernement ne retenait pas certaines de ses propositions ou qu’il n’apparaissait pas gagnant-gagnant ; au cas où Jean- Pierre Colomb, orphelin de son appel vers Dominique Strauss Khan, se verrait obligé de s’engager dans la bataille ; au cas où, au cas où...

Tout comme dans la pièce de Samuel Beckett, chacun d’entre nous attend Godot. Les socialistes aussi. Le Godot des socialistes est à Washington, au FMI. Il ne viendra pas.

Marc CERBERE, le 29 août 2010

Marc Cerbère - ®AstresNet
dimanche 29 août 2010


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61