AstresNet.org
Toute l'astrologie





Du sang et des larmes - Conjonction Mars-Pluton

AstresNet.org | dimanche 28 décembre 2008 | par Marc Cerbère


   partager


Une redoutable conjonction Mars-Pluton se forme le 28 décembre 2008, 21H01’ heure de Paris, sur les 1° du Capricorne. Elle est en influence depuis quelques jours, « orbe de l’avant ».

Elle fait suite à la conjonction Soleil-Mars du 5 décembre et à la celle du 22 décembre, Soleil-Pluton.

Cette conjonction est celle de la « poursuite à mort », du « sadisme froid », du « charnier », du « règlement de compte »...

Depuis l’amorce du cycle de conjonction Soleil-Mars (le 5) - puis des aspects relais quadrature Soleil-Uranus (le 10), Mars-Uranus (le 12), Soleil-Saturne (le 12), Mars-Saturne (le 15) - nous avons assisté avec effroi à la montée des contestations, manifestations, violences, crimes, affaires crapuleuses, profanation de tombes, menaces et reprises d’actes guerriers, etc.
Tout cela était contenu dans la tendance de la conjonction Soleil-Mars et à sa suite des aspects relais dissonants.

(JPG)
conjonction Mars-Pluton, Capricorne, le 28 décembre 2008

L’affrontement israélo-palestinien - voir l’article Soleil-Mars - a repris de plus belle, d’abord larvé puis tragiquement manifeste ces dernières heures.

Dans un article publié le 15 octobre 2007 sur le conflit israélo-palestinien,j’avais pris position quant à la suite des événements au-delà de la simple poignée de main médiatique - elle a eue lieu.

Malgré la belle configuration céleste de cette fin d’année 2007 et début 2008, la boucle de Mars en Gémeaux-Cancer semble remettre en cause la création immédiate d’un état Palestinien, et pourrait même faire tourner court les pourparlers, très rapidement, malgré d’éventuels accords tout de surface, lesquels accords semblent profiter aux trois images affaiblies, celle d’ Ehud Olmert ( ratés de la guerre au Liban de l’été 2006.), de Mahmoud Abbas (perte des élections législatives), de G.W. Bush (le bourbier Irakien et son désir de redorer son image avant les élections de nov. 2008) plus qu’au peuple palestinien et à la création hypothétique d’un état.

En tout état de cause, il est à craindre qu’un accord de surface (se serrer la main, poser pour une photo capable de rassurer l’opinion internationale, envisager de se revoir, de trouver des solutions au conflit, etc., c’est bien mais ce n’est pas déterminant dans le contexte de ce conflit qui dure, dure, sans réelles solutions - bien qu’on les connaisse.) ne serait pas suivi des faits - malgré la configuration apaisante qui pourrait préfigurer une sorte d’accord ou de traité temporaire, sorte de "bail précaire"... - et que de nouveaux conflits éclatent [5] La solution globale revient purement et simplement à revenir à "l’avant" de la guerre des six jours (5 juin 1967) et aux différents chapitre de l’annexion. Il s’agirait alors de l’intervention de l’ONU - autre affaire. Israël est-il prêt à ces concessions ? D’après les cycles en cause, et la figure de naissance, ce n’est pas gagné. Et si l’on veut bien projeter les cycles planétaires aux alentours de 2010-2011... on mesure et le chemin qui reste à parcourir et les dangers qui s’annoncent dans cette région globale du Proche-orient.

La boucle de Mars aura été à la hauteur de sa manifestation « maligne » et « basse » - hélas.

C’est un fait, arabes et juifs ne s’aiment pas, là-bas. Et c’est assez clair, depuis toutes ces années de conflit, de sang et de larmes, que tous les Jupiter du ciel auront bien du mal à influencer les belligérants à l’apaisement, à la solution enfin négociée, tant ils se battent à coup de dieu interposé, de territoire, d’eau...

Mais il faut prier pour.

Pour l’heure, la formation de la conjonction Mars-Pluton ne dit rien qui vaille. En effet - voir l’article - les dernières Intifada ont été, en partie, sous l’influence du cycle Mars-Pluton.

Si la première Intifada précède de peu la création du Hamas (avec la conjonction Mars-Pluton), la seconde rappelle une phase de ce cycle (en quadrature Mars-Pluton) mais aussi l’opposition Jupiter-Pluton.

Malgré cela - la reprise des hostilités - des cycles relais de l’ordre des « mineurs » laisse à prévoir qu’une accalmie va intervenir rapidement.
En effet, une conjonction de l’ordre de la diplomatie, Mercure-Jupiter, se forme le 31 décembre 2008, puis surtout s’amorce le demi-sextil Jupiter-Pluton (orbe dès le 2 janvier), exact le 12 janvier 2009 (et en influence jusqu’au 20/22 janvier).

(JPG)
Demi-sextil Jupiter/Pluton, le 12 janvier 2009

Le demi-sextil étant une des phases du cycle global Jupiter-Pluton - dernière conjonction 11 décembre 2007 - il y a lieu de croire que la voie diplomatique de cette fin d’année 2008 et courant janvier 2009 mettra - pour le moment - un frein aux hostilités du conflit israélo-palestinien.

Victoire de Benyamin Nétanyahou en vue de former un gouvernement

Toutefois, la proximité des élections législatives en Israël, prévues le 12 février, risquent encore de tendre le climat dans la mesure où la lame de fond politique et historique influencée par l’opposition Saturne-Uranus va dans le sens d’un noyau dur, tendu, et conservateur.
Et je peux d’ores et déjà annoncé la victoire de Benyamin Nétanyahou ( 21/10/1949) en vue de former un gouvernement avec Jupiter/Capricorne, Saturne/Vierge, et un amas en Balance dont Mercure, Neptune, Lune, Soleil... Et des cycles célestes - 2008-2009 - qui vont du retour de Jupiter (Capricorne) au celui de Saturne (Vierge) , puis à une voie trigonale (concours) de Jupiter et Neptune par le Verseau sur l’amas en Balance à la naissance...
Une jolie coupe céleste.

(GIF)
Qu’est-ce que votre horoscope de naissance signifie ? Quelle Destinée ? Consultez Marc CERBERE pour Réponse à vos questions. Toute situation. Vous serez utilement éclairé et révélé.

Marc Cerbère - ®AstresNet
dimanche 28 décembre 2008


icone suivi activite RSS 2.0 | plan | Contact | Parcours | Mentions légales | Annuaires - Liens |  ASTRESNET.orgsite
Adresse postale:  Marc Cerbère -- 109, rue Sarah BERNHARDT
Résidence Horizons - app.13
11210 Port-la Nouvelle
Occitanie - Dept 11 - Aude - France
Tél/Fax +33 4 68 40 87 61